A la uneActualités

UZÈGE-PONT DU GARD Des projets en route et une rallonge pour les fonds européens LEADER

Les premiers projets financés par les fonds LEADER ont été présentés mardi matin à Serviers-et-Labaume (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À mi-parcours du dispositif de fonds européens LEADER, le Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) Uzège-Pont du Gard fait figure de « bon élève », selon les mots de son président, Louis Donnet.

Au point que l’Union européenne vient de lui accorder une enveloppe supplémentaire de 600 459 euros pour financer des projets locaux dans les thématiques du tourisme durable, de l’économie alternative, de la cohésion sociale ou de la coopération nationale et internationale. En tout, l’enveloppe des fonds européens, distribués par la Région aux projets sélectionnés par le PETR via le Groupe d’action locale (GAL), est ainsi portée à 2,35 millions d’euros. Une coquette somme versée « sur le territoire, pour des projets communaux, associatifs ou entrepreneuriaux, et comme ces projets sont cofinancés, cela gonfle la somme reversée sur le territoire », note Bérengère Noguier, présidente du GAL.

À cette rallonge en euros s’ajoute une rallonge en temps, puisque cette enveloppe court désormais jusqu’à fin 2021. Pour l’heure, le comité LEADER a retenu 53 projets sur les 58 qu’il a analysés, et 11 sont désormais terminés et font l’objet d’une demande de paiement LEADER qui peut aller jusqu’à 64 % du montant du projet. « C’est un effet de boost important », ajoute Bérengère Noguier, sachant que « ces projets créent de l’emploi et de la richesse. »

Pour aider à voir ces projets émerger, le PETR et le GAL appuient les porteurs de projets pour les aider à trouver des cofinancements. Et pour aider les porteurs de projets en attendant le versement de la subvention FEDER, qui peut être un peu long, la Région envisage de mettre en place un dispositif permettant de faire l’avance et a annoncé des mesures pour traiter plus rapidement les dossiers.

De nombreux projets financés

Parmi les projets aujourd’hui achevés, on retrouve le celui porté par l’association Le Potager partagé de Collias. « LEADER nous a permis d’acheter de l’outillage, une débroussailleuse, un système d’irrigation goutte-à-goutte et surtout une pompe solaire. Ça fonctionne très bien », explique le trésorier de l’association, Olivier Leguillon. En tout, les fonds LEADER ont financé 64 % du projet, soit 2 700 euros sur les 4 000 nécessaires. La mairie de Collias a mis 16 %, et l’association 20 %. La Communauté de communes du Pont du Gard (CCPG) a quant à elle financé par ce biais les travaux de continuité de l’itinéraire de la Via Rhôna, une route cycliste, entre Aramon et Montfrin. Un projet de 9 500 euros, financé à 30 % par l’Union européenne et 50 % par le Conseil départemental.

Autre projet, autre montant : la Société hippique d’Uzès a obtenu 87 000 euros de fonds LEADER pour « adapter le Haras national aux exigences modernes des compétitions », explique le trésorier de l’association, Robert Cristofoli. Le projet, d’un montant de 137 000 euros, a également été financé par l’Institut français du cheval et de l’équitation et l’association.

« Nous n’aurions pas été en mesure de mener ce projet sans les fonds LEADER », affirme le trésorier, qui regrette toutefois les délais un peu longs de versement de la subvention. Enfin, dernier projet présenté ce mardi matin, la création et l’animation d’un jardin partagé à Serviers-et-Labaume par l’association Cultures en Seynes. Un projet qui, au-delà de l’aspect jardinage, « permet de créer du lien social », note son président, Guy Espérandieu. Un projet de 5 000 euros, financé à hauteur de 64 % par les fonds LEADER, et 16 % par le Département du Gard.

« Il ne s’agit pas forcément de gros projets, mais chacun a son utilité et son importance pour le développement local », note le directeur général des services de la CCPG, Guilhem Quairel. Et en cette période de pré-campagne des élections européennes, « ça permet de montrer ce que l’Union européenne fait pour les territoires », ajoute Louis Donnet.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité