A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

EXCLUSIF Futur stade des Costières : la ville en veut plus !

Objectif Gard vous dévoile les enjeux des tractations qui se déroulent en coulisses.

Photo DR ObjectifGard

Après nos informations exclusives sur le montant estimé par les Domaines pour la vente du stade des Costières, nous pouvons vous révéler aujourd'hui les coulisses du premier échange qui s'est déroulé cette fin de semaine en mairie de Nîmes entre Rani Assaf, le président de la société Nîmes Olympique, futur acquéreur du stade, et la ville de Nîmes.

Jeudi en fin de journée, une réunion discrète s'est déroulée au sein de la mairie de Nîmes. À la table, Rani Assaf, le patron du Nîmes Olympique, accompagné de son ami Fabien Bonicel, promoteur immobilier bien connu. De l'autre côté, on retrouvait l'équipe municipale nîmoise en charge des premières négociations, Julien Plantier, adjoint au sport, Pascal Gourdel, adjoint délégué aux finances, aux commerces, aux foires et marchés, et le directeur général des services, Christophe Madalle. À noter une absence de marque, celle du maire Jean-Paul Fournier.

Selon nos informations exclusives, les échanges ont porté sur le prix de vente de l'enceinte sportive où évoluent les Crocos. Alors qu'elle est estimée à 5 millions par les Domaines, la Ville souhaite en obtenir un million de plus lors de la transaction, soit 6 millions. La capacité d'accueil de l'enceinte sportive fait elle aussi débat. La mairie de Nîmes souhaite absolument une jauge à 15 000 places pour le futur stade. Loin des 12 000 prévues par Rani Assaf dans son projet initial.

Des associations à reloger

Enfin, en ce qui concerne la réalisation d'une enceinte provisoire où pourraient jouer les Nîmois - à proximité du stade actuel - durant les travaux de démolition et de reconstruction, là aussi, les avis divergent... La municipalité aurait l'intention de construire à cet endroit précis un futur gymnase accueillant une partie des associations sportives amateurs qui sont aujourd'hui hébergées sur le site de l'actuel stade et qui pourraient se retrouver sans local après la destruction des Costières.

À la fin de l'entrevue, les protagonistes se sont donc donnés rendez-vous dans les prochaines semaines pour avancer sur les solutions possibles. Pour autant, selon une source très proche du dossier, "Rani Assaf ne cachait pas sa déception."

Au-delà de la lenteur administrative, le président du Nîmes Olympique devra aussi faire face aux interrogations soulevées par son projet très ambitieux. À quelques mois d'une campagne municipale haletante, Jean-Paul Fournier n'a pas le droit à l'erreur et, tel un fin bâtisseur, il veut s'assurer que c'est avant tout le projet sportif de l'équipe préférée des Nîmois qui dictera les choix autour de ce nouvel équipement exceptionnel.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “EXCLUSIF Futur stade des Costières : la ville en veut plus !”

  1. Le stade des Costières a coûté 160 Millions de francs soit 25 Millions d’€ aux contribuables.
    Le vendre 6M serait une mauvaise affaire. Le stade répond aux normes de la ligue 1 suite aux rénovations (vestiaires, éclairage, pelouse). La structure tient la route.
    En vendant le stade, la municipalité ferait une croix sur 400 000 M€ de loyer annuel sans compter le montant des subventions et autres achats de places et autres panneaux publicitaires. Le compte n’y est pas.
    Le président de N.O doit revoir son offre et négocier sur d’autres bases.
    Le stade doit rester celui Des Costières et le crocodile le symbole du club : le Nîmes Olympique.

    Conseiller R.N Nîmes

    http://www.objectifgard.com/2019/04/08/exclusif-qui-veut-acheter-le-stade-des-costieres-pour-5-millions-deuros/

    1. La structure est fragilisée, tout a très mal vieillit, et il ne répond pas a la totalité des normes de la L1 mais dispose d’une dérogation d’exploitation.

      De plus les Domaines de France, une équipe d’ingénieurs, dont c’est le métier d’estimer le prix de vente des structures publiques, estime la valeur du stade a 5M, mais vous petit conseiller RN sans qualification, et ne disposant même pas des bonnes information pensez avoir raison ?
      De plus c’est justement le propriétaire du club qui veut faire le nouveau stade, votre dernière phrase n’a aucun sens.

      Vous êtes ridicules, redescendez d’un étage et calmez votre égo, ça vous fera du bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité