A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Gagner chez les Dogues, la marche est haute

Les Crocos se déplacent à Lille, dauphin du PSG, qui a encaissé seulement deux défaites à domicile.

Savanier et les siens vont devoir faire preuve de créativité pour s'imposer en terre lilloise (Photo Anthony Maurin)

Pour le compte de la 34e journée de Ligue 1, Nîmes (9e, 46 pts) se déplace à Lille (2e, 65 pts), ce dimanche à 15h. Les Crocos vont se donner un mal de chien pour espérer ramener un point de chez les Dogues, qui n'ont encaissé que deux défaites à domicile. 

Ces dernière semaines, les Crocos brillent aux Costières, avec sept matches sans défaites. En revanche, c'est plus difficile à l'extérieur avec une série de quatre défaites consécutives. "On a eu un sacré parcours à l’extérieur. Avec Reims à venir on aura affronté cinq des huit meilleures équipes du championnat. Parfois on est passé très près de prendre des points à Saint-Étienne ou à Marseille, donc c'est à relativiser", analyse Bernard Blaquart. Un calendrier compliqué qui amène le promu à se rendre chez le dauphin, qui va vouloir reprendre six points d'avance sur Lyon après la victoire des Rhodaniens (3-2), à Bordeaux, vendredi.

Prendre ne serait-ce qu'un point à Pierre-Mauroy serait synonyme d'exploit pour les Crocos. Seulement quatre formations y sont parvenues (Strasbourg, Lyon, Reims et Montpellier), Toulouse (1-2, 19e journée) et Monaco (29e journée) ont même réussi à s'imposer. Les Nordistes pointent à la quatrième place du classement à domicile avec 34 points récoltés. Tous les observateurs ont surtout en tête, la dernière rencontre disputée dans l'antre des Dogues et la claque 5-1 reçue par le champion de France, le PSG.

Pour tenter un coup, les Gardois vont devoir se libérer comme par exemple à Saint-Étienne et ne pas subir comme au Vélodrome, "il faudra être moins timide que contre Marseille et ne pas renouveler la même erreur", commente le coach. Contrecarrer les plans des hommes de Christophe Galtier n'est pas une mince à faire, "on peut avoir des intentions mais la réalité nous ramène sur terre. Je suis curieux de voir si mon équipe maîtrise mieux par rapport au match aller. Il avait été assez vite plié. À un moment donné, c’est le talent qui fait la différence", complète t-il. Menés 3-0, les Crocos avaient réagi en fin de rencontre pour revenir à 3-2 grâce des buts d'Alioui et de Depres.

Valls titulaire au milieu ?

Avec la suspension de Ferri, Valls va évoluer au milieu avec Bobichon et Savanier (photo Anthony Maurin)

Le LOSC pourra une nouvelle fois compter sur son trio magique : Ikoné, Bamba et Pepe, qui affiche des stats hallucinantes avec 19 buts et 11 passes décisives ! Lille est la quatrième attaque de l'élite avec 54 buts marqués mais elle est également la deuxième défense avec 28 buts encaissés. Une solidité incarnée par le Portugais José Fonte, auteur de 31 apparitions. Côté nîmois, la défense est à nouveau remaniée avec la troisième titularisation du duo Miguel-Lybohy, qui assure l'intérim durant la suspension de Briançon et la blessure de Landre. Harek est apte d'après son entraîneur, il figure dans le groupe pour ce match mais devrait rester sur le banc. Ripart devrait enchaîner sur le couloir droit car Alakouch semble encore un peu juste.

Dans l'entrejeu, le grand absent se nomme Ferri, suspendu pour ce match. Dans un système en 4-3-3, aux côtés de Savanier et Bobichon, c'est Valls qui est pressenti pour débuter. "Avec l'arrivée de Jordan (Ferri), je m'attendais à moins jouer. Je l'ai pris comme une bonne concurrence", confie le milieu nîmois, qui affiche six titularisations sur la phase retour contre 12 sur la première moitié de saison. Théo qui pointe du doigt l'apport positif de Jordan Ferri, prêté par Lyon : "on s’est très bien entendus de suite. C’est quelqu’un qui pense un peu comme moi. Il me donne des conseils dans le placement et me dit que je dois avoir plus confiance en moi."

Comme souvent l'incertitude réside à la pointe de l'attaque mais comme à Marseille (2-1) et contre Rennes, dans ce dispositif, Alioui devrait démarrer. Côté lillois, Soumaoro est forfait tout comme les milieux Thiago Maia et Xeka. En revanche en attaque, les Dogues auront bien de quoi montrer les crocs.

Corentin Corger

Le groupe retenu : Bernardoni, Valette - Ripart, Alakouch, Miguel, Lybohy, Harek, Paquiez, Maouassa - Bobichon, Savanier, Valls, Valdivia - Bouanga, Thioub, Bozok, Alioui, Guillaume. 

La composition probable : Bernardoni - Ripart, Miguel, Lybohy, Maouassa - Bobichon, Savanier, Valls - Bouanga, Alioui, Thioub. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité