A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Nîmes crée l’exploit à Nantes

Les Nîmois se sont imposés 36-33 à Nantes pour le compte de la 22e journée de Lidl Starligue.

Belle victoire de Salou et de l'USAM à Nantes [Photo via MaxPPP]
On pouvait craindre que le manque de compétition des Nîmois, qui n’avaient plus joué depuis le 20 avril, leur ferait grandement défaut. D’autant que de leur côté, les Nantais, participaient à la coupe d’Europe, le week-end dernier. Les inquiétudes n’étaient pas justifiées.

Pourtant, les joueurs de Franck Maurice faisaient un début de match parfait. 48 secondes s’étaient écoulées que l’USAM menait déjà 1-2. Et ces bonnes dispositions se confirmaient dans le premier quart d’heure, période pendant laquelle les Nîmois n’étaient jamais menés.

Mais les choses allaient singulièrement se gâter pour la Green-Team. Les pertes de balles coûtaient et le manque d’inefficacité dans les attaques placées mettait l’USAM dans la difficulté. Face à une équipe comme Nantes, cela ne pardonne pas. C’est donc sans trop forcer que le HBCN, malgré des infériorités numériques, passait devant.

Fin de match à suspense

Pour ne rien arranger, Nîmes se désorganisait et des tentatives gardoises échouaient sur les poteaux. Bref, la fin de la première période était cauchemardesque pour les Gardois. Nantes s’installait avec une avance de quatre buts à la pause.

Mal embarquée, l’USAM ne baissait pas les bras pour autant. Après la pause les coéquipiers de Julien Rebichon montraient un meilleur visage.  Petit à petit, Nîmes comblait son retard. Mais la tension était à son comble y compris entre Nîmois puisque Nyateu et Prandi avaient une sérieuse explication. Tout cela était finalement salutaire puisque, revenus de nulle part, les Usamistes construisaient leur exploit.

Le Green-Team avec sa grinta bousculait tout sur son passage. Encore menée de trois unités à dix minutes de la fin 29-26, l’USAM produisait un final de très haut niveau. Après avoir égalisé, Nîmes passait devant pour s’imposer au bout du suspense. Les Nîmois s’imposaient chez le vice-champion d’Europe 33-36. Une performance majuscule qui place l’USAM, 4e, à un point de sa victime du jour. À une semaine du derby contre Montpellier, on en salive d’avance.

Norman Jardin 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité