ActualitésSports Gard

JEUDI SPORT Chez les Porrelli, l’enduro c’est dans les gènes

Matteo Maurin-Porrelli au sommet du podium lors de sa victoire à Bouillac

Aujourd'hui, le Jeudi Sport vous emmène à la rencontre de Laurent Porrelli et de son fils Matteo Maurin-Porrelli, passionnés d'enduro. Le papa a participé au Paris-Dakar et au Trèfle Lozérien, le fiston de 10 ans suit ses traces en étant pour l'instant troisième au général du Trophée de France enduro kid. 

Il y a des passions qui se transmettent dans les gènes, naturellement. "Il a vu les photos et il a eu envie de faire pareil, sans que je le pousse", explique Laurent Porrelli, qui a réalisé une carrière amateur de pilote d'enduro en participant à des courses prestigieuses comme le Dakar à cinq reprises et le Tréfle Lozérien, à sept reprises. Il, c'est son fils, Matteo Maurin, qui a voulu faire comme papa. Alors dès sept ans, l'héritier réalise ses premiers coups de poignet sur une 50 cm3.

"Au fil du temps, j'ai retrouvé des amis et donc Matteo s'est mis à faire de la compétition. L'enduro c'est la carotte pour qu'il travaille bien à l'école", explique Laurent. Un père qui suit attentivement les performances de sa progéniture qui cette année, a franchi un pallier en changeant de monture. C'est désormais au guidon d'une 85 cm3 que Matteo vit sa passion, au côté d'Anthony Boissières, son entraîneur depuis cinq mois. C'est sur la piste de Beauvoisin que le jeune nîmois s'entraîne aux côtés d'un pilote chevronné qui a participé aux championnats du monde.

Engagé au Trophée de France

Ce dernier a souhaité que Matteo s'aligne cette saison au Trophée de France enduro kid. Un choix pour le moment payant avec des premiers résultats satisfaisants dans une compétition nationale. Deux troisièmes places obtenues lors des deux premières courses disputées à Riom-ès-Montagnes (Cantal) et Auzole (Lot). Des points qui comptent aussi pour la Ligue Occitanie où viennent se greffer d'autres courses.

Un classement où notre gardois figure à mi-parcours à la première place après sa victoire à Bouillac (Aveyron). C'est d'ailleurs dans cette compétition que l'attendent ses prochaines échéances à Chanac (Lozère), le 1er juin et Mauriac, le 16 juin. Avant de terminer la saison avec les trois dernières courses de l'enduro kid.

Parfois la difficulté des parcours poussent Matteo à mettre pied à terre

Matteo est âgé de 10 ans et fait donc partie de la catégorie Benjamins (10-12 ans). Mais son papa l'assure, "il fait des temps proches de ceux des cadets et minimes", des pilotes plus âgés. En enduro, ce qui fait le classement, c'est le temps cumulé de quatre passages dans un parcours balisé, étroit et réalisé dans les bois au gré des obstacles, des montées et des descentes. "Les repérages se font la veille à pied. Il n'y a pas d'essais avant la course", précise Laurent. Mais cela ne gêne pas Matteo, qui affiche fièrement son numéro 30. Un double clin d’œil à sa date d'anniversaire (30 juin) et à son département d'origine.

Des performances qui donnent envie au papa d'envisager un de ses rêves : "Lobjectif c'est de faire ensemble, père et fils, le Trèfle Lozérien. Mais pour cela je dois attendre qu'il ait 14 ans." Une des classiques de cette discipline, surnommée la "Mecque de l'enduro", où plus de 3 000 participants se retrouvent chaque année.

"Du coup, j'ai racheté une moto !", sourit Laurent, pour parvenir à ses fins. Mais d'ici là, le but pour Matteo est de bien finir la saison et d'essayer de passer aux grandes roues. "Il faut qu'il touche par terre, il lui manque quelques centimètres", s'impatiente le papa. Ce dernier aimerait pouvoir inscrire sa progéniture au Championnat de France Minivert, le vivier du moto-cross français, où sont dénichés les jeunes talents. De belles prouesses en perspective que Matteo pourra toujours partager avec son papa.

Corentin Corger

Voici un extrait vidéo des performances de Matteo : 

 
 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité