Faits Divers

NÎMES Le périphérique coupé cette nuit à cause des sangliers : deux animaux tués

Photo d'illustration

Plusieurs lecteurs ont alerté, mardi vers 22h, la rédaction d'Objectif Gard pour signaler que le périphérique de la ville de Nîmes était coupé par la police à hauteur du rond point dit de "Jardiland".

À cet horaire tardif les rumeurs les plus folles étaient avancées concernant le déploiement des forces de l'ordre et des tirs qui auraient été entendus à proximité. Après vérification, ce mercredi matin, il apparaît que les forces de l'ordre et les lieutenants de louveterie étaient mobilisés à cause... des sangliers ( au moins quatre) qui divaguaient au milieu du périphérique et à proximité. Deux mammifères ont été abattus, tandis que deux autres animaux sont parvenus à s'échapper et sont bien entendus activement recherchés.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité