A la uneActualitésSociété

NÎMES Éducation : 220 enfants réalisent un « Abécédaire des émotions »

L'artiste sérigraphe Pierrette Gaudiat était présente lors du vernissage d'une exposition qui restera visible au centre Jean-Paulhan jusqu'au vendredi 5 juillet prochain (Photo : Anne-Pierre Van Rensbergen)

Encadrés par l'artiste sérigraphe nîmoise Pierrette Gaudiat et leurs enseignants respectifs, entre février et juin, 220 élèves du réseau d'éducation prioritaire "REP +" Jules-Vallès du quartier du Mas de Mingue se sont attachés à la réalisation d'un "ABCDaire des émotions".

Soutenu financièrement par la DAAC (Délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle) et la municipalité via son service Action éducative, le projet pédagogique s'inscrivait dans le cadre des projets artistiques et culturels portés en classe. 11 classes, soit 220 élèves, des écoles maternelles Camus et Casanova ainsi que des élèves de CP et CE1 de l’école élémentaire du réseau "REP +" Jules-Vallès étaient impliqués dans l'entreprise.

"Le but était d'ouvrir les élèves à la culture par le biais d'une rencontre avec un artiste, explique Anne-Pierre Van Rensbergen, enseignante à l'école Camus et coordinatrice du réseau. Pour ce faire, les enseignants et l'artiste, ont souhaité impliquer les parents d'élèves et les permanents du centre socioculturel et sportif Jean-Paulhan, où se sont déroulées les séances, afin que tous s'approprient la démarche et la conduisent collégialement."

Pour apprendre la sérigraphie, les enfants ont dû mettre la main à la pâte (Photo : Anne-Pierre Van Rensbergen)

Résultat : un superbe ouvrage de 52 pages réalisé de A à Z par les élèves sous la houlette bienveillante de Pierrette Gaudiat, déjà très impliquée artistiquement dans le département avec l'association "Étant donné".

"Les enfants de maternelle ont travaillé sur le lexique des émotions qu'ils ont également illustré. Ensuite, utilisant ce corpus de mots proposés par les maternelles, les élèves de CP ont écrit des petits textes, poésies et comptines. Chaque élève a appris à sérigraphier et a participé activement à la réalisation de l'album", détaille Anne-Pierre Van Rensbergen. Ont été ainsi illustrés des sentiments et des émotions comme la colère, la joie, l'inquiétude, la jalousie, le ravissement, la déception, le contentement ou la "zénitude"...

Une des 52 pages de l'Abécédaire (Photo : Anne-Pierre Van Rensbergen)
"Le projet de réaliser un recueil d'illustrations et de textes était ambitieux et pas si simple avec trois écoles, soit 11 classes, 220 enfants âgés de 2 à 7 ans ! Il fallait de la rigueur et du calme ; et nous avons eu tout ça", éclaire l'artiste sérigraphe, Pierrette Gaudiat. "Je trouve qu'il est toujours plus facile de travailler avec les enfants. Les adultes ont parfois déjà entendu parler de la sérigraphie, ou bien ont déjà une idée ou des attentes. Les enfants sont dans la découverte, ils accueillent la proposition avec curiosité. J'espère que cet "ABCdaire des émotions" voyagera et rencontrera d'autres publics."
Présenté au public lors d'un informel vernissage organisé samedi matin au centre Jean-Paulhan en présence de plusieurs élus de la municipalité, l'ouvrage a reçu un hommage unanime et, comme mis en exergue par Pierrette Gaudiat, il en est ressorti que "ces ateliers ont consolidé un sentiment de confiance entre les différents acteurs du projet : enfants, parents, enseignants, lieux d’accueil, etc.", ce qui n'est pas là le moindre des bénéfices retirés par tous les acteurs de l'opération. Quant aux curieux et aux amateurs d'art enfantin, ils sont invités à découvrir cette exposition qui sera visible au centre Jean-Paulhan jusqu'au vendredi 5 juillet prochain. Entrée libre.
Philippe GAVILLET de PENEY

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité