ActualitésCulture

GRAU-DU-ROI La réalité virtuelle fait son entrée au Seaquarium

Requin baleine, le plus gros poisson du monde est un pacifique (photo d'illustration)
Le Seaquarium du Grau-du-Roi, n°1 du requin en France, a décidé de frapper un grand coup pour célébrer ses 30 ans. Avec la volonté de proposer à ses visiteurs une expérience toujours plus impressionnante, inédite et immersive à la découverte des merveilles de l’océan, c’est la réalité virtuelle qui fait son arrivée au coeur de l’aquarium.

Une innovation technologique inédite

La Réalité virtuelle permet une immersion totale (photo d'illustration)
La réalité virtuelle plonge le visiteur dans un univers modélisé en trois dimensions à l’aide d’un casque dans lequel il est possible de se déplacer et d’interagir. Grâce à sa capacité de reconstitution et d’immersion, la réalité virtuelle permet de changer de décor et ouvre la voie à une nouvelle forme de médiation culturelle.
Le Seaquarium s’est donc doté d’une installation sur-mesure, s’intégrant parfaitement dans son décor, équipée de la dernière génération de casques HTC VIVE Pro pour une expérience immersive optimale. Ces casques d’un grand confort d’utilisation permettent au visiteur de profiter d’une résolution d’image de 2880x1600 favorisant l’impression de réalisme des graphismes et d’un son spatialisé en 3D afin de délivrer une audio immersive qui prend vie.
Il aura fallu plus d’un an de réflexion et de conception pour voir aboutir ce projet ambitieux porté par l’agence VisionR spécialisée dans le déploiement de la réalité virtuelle et le studio de création Âiko Creative Vision tout deux basés dans l’agglomération montpelliéraine.

Une expérience sur mesure

Cette expérience exclusive créée pour le Seaquarium est aujourd’hui disponible en accès libre au public. Elle emmène le visiteur dans une plongée au coeur de la grande barrière de corail, à la rencontre du requin baleine, plus gros poisson vivant actuellement sur Terre. En plus d’avoir une approche ludique, l’expérience proposée à aussi la volonté de sensibiliser le visiteur à la préservation du milieu marin.

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité