A la uneFaits Divers

GARD L’inquiétant profil du vacancier pédophile qui filmait les petites filles sur la plage et au camping

Un employé de restaurant de Dijon, en vacances dans la cité balnéaire Gardoise, a écopé ce mardi de 3 ans de prison ferme et d'une incarcération immédiate.

Photo archive /Objectif Gard)

Il s'installait sur la plage et faisait des photos de fillettes de 7 à 13 ans. Cet homme de 53 ans, habitant à Dijon et employé dans un restaurant, était venu passer une semaine de vacances seul au Grau-du-Roi. Il a été interpellé par les gendarmes au camping où il résidait. Des enfants qui participaient à une soirée se sont aperçus qu'un curieux personnage filmait sous les jupes des fillettes.

Il a été arrêté le soir des faits le 24 juillet dernier. Placé en garde à vue, la justice en passant son nom au fichier des délinquants sexuels va rapidement savoir à qui elle a affaire. "Un prévenu au profil très inquiétant, déjà condamné 5 fois pour des agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans et des détention d'images pédopornographiques. Il explique à la barre du tribunal aujourd'hui qu'il a une addiction aux petites filles de 7 à 13 ans", dénonce la substitut du procureur Gaëlle Ortiz. "Tous les experts sont unanimes sur son cas pour dire qu'il est dangereux au sens psychiatrique du terme", poursuit la représentante du parquet de Nîmes qui réclame la peine maximale de 2 ans, plus la révocation d'un sursis que le mis en cause avait sur la tête.

Un prévenu qui a réponse à tout et qui a décidé de ne plus prendre, à son initiative, le médicament l'aidant à calmer ses ardeurs et déviances sexuelles. Cet homme pour sortir de prison en février dernier, après avoir purgé une peine de deux ans infligée par la Cour d'Appel de Dijon pour une agression sexuelle sur une fillette, avait promis dans le cadre de son suivi de se soigner. En guise de promesse, il a donc arrêté son traitement et les juges ne parviennent pas à savoir où il se trouve précisément car il change d'adresse régulièrement, alors qu'il doit "pointer", suite à son inscription au fichier des délinquants sexuels. Un homme dont il a été trouvé dans la cellule des cahiers glorifiants Nordahl Lelandais mis en examen pour le viol et le meurtre d'une fillette dans l'Isère. Un prévenu qui avait inscrit d'étranges messages évoquant un tunnel et une cave impossible à découvrir pour assouvir ses fantasmes pédophiles.

Le salarié incriminé, serveur à Dijon, a déclaré alors qu'il était en garde à vue pour le dossier du Grau-du-Roi le 24 juillet: "Si je prends un an pour ça (ndlr; les photos et vidéos trouvées en sa possession), je viole une fillette en sortant"! Il explique à l'audience qu'il prenait des photos d'enfants sur la plage en guise de thérapie, pour ne pas aller plus loin !

Inquiétant et déroutant donc, la substitut du procureur a réclamé la peine maximale de 2 ans pour cette nouvelle infraction datant de mars 2018, et intitulée "tentative de voyeurisme commis sur un mineur. Utilisation d'un moyen pour apercevoir à son insu et sans son consentement les parties intimes".

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet de Nîmes de deux ans de prison, et en plus un sursis qu'il avait sur la tête a été révoqué... Le prévenu écope donc au total de 3 ans de prison. Il est parti en détention faisant part de son incompréhension et de son mécontentement sur la peine infligée et sur le fait qu'il avait été sanctionné sur sa personnalité "et à cause de mon casier judiciaire".

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

3 réactions sur “GARD L’inquiétant profil du vacancier pédophile qui filmait les petites filles sur la plage et au camping”

  1. Quelque chose me choque dans l’intitulé de l’infraction : « tentative de voyeurisme commis sur un mineur. Utilisation d’un moyen pour apercevoir à son insu et sans son consentement les parties intimes ». À son insu et sans son consentement, ça veut dire qu’avec le consentement du mineur il est donc autorisé de regarder ses parties intimes ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité