ActualitésSociété

NÎMES Orgue à midi et musique spirituelle à la cathédrale

Le prochain "Orgue à midi" aura bien lieu le samedi 17 août prochain, entre 12h et 12h30, à la cathédrale de Nîmes, avec Roger Goodwyn.

De loin, on ne dirait pas que l'orgue est presque un ogre tant il est grand en réalité (Photo Archives Anthony Maurin).

Comme toujours, les Amis de la cathédrale de Nîmes sont à l'instigation de ce moment de calme et de spiritualité posé au sein d'une pause méridienne et d'une cathédrale qui vaut le détour.

Originaire de Grande-Bretagne, Roger Goodwyn fait ses débuts en piano dès l’âge de sept ans. Il fait à l’Epsom Collège, auprès de David Devil et des études musicales sanctionnées par les diplômes pour piano, orgue et musicologie.

Parallèlement, il étudie l’orgue avec Alan Thurlow, organiste titulaire à la cathédrale de Chichester, et David Hill, professeur de musique à Saint John's College à l’Université de Cambridge et directeur du Bach Choir.  Complémentairement, Roger Goodwyn s’inscrit à la classe de Jean Langlais, compositeur et ancien titulaire des grandes orgues à la basilique Sainte-Clotilde à Paris. Il termine ses études universitaires avec une maîtrise en sciences de la musique, acoustique, paléographie, composition, orchestration et un premier prix d'orgue.

Roger Goodwyn (Photo DR).

En tant qu’organiste titulaire des grands orgues de l’église paroissiale de Saint Peter’s à Saint Albans (Angleterre), Roger Goodwyn donne de nombreux concerts et récitals en Grande-Bretagne et en France. Son répertoire s’étend de la musique de la Renaissance à la musique contemporaine, surtout nordique et de l’Europe centrale. Ses préférences vont à la musique romantique et symphonique française.

Pour ne pas oublier, le prochain "Orgue à Midi"- qui devait avoir lieu le samedi 21 septembre - sera exceptionnellement déplacé entre 16h et 16h45, transformé pour l'occasion en récital dans le cadre des Journées européennes du patrimoine et intégré dans un parcours des orgues de la ville de Nîmes. Il sera donné par Betty Maisonnat.

Le lendemain, c'est un concert exceptionnel "Musiques, lectures et mimes" qui sera donné à la cathédrale de Nîmes. Le montant récolté sera entièrement au profit de l'orgue Aristide Cavaillé-Coll de l'église Sainte Perpétue et Sainte Félicité qui est intact depuis sa construction en 1864 mais dont l'état demanderait aujourd'hui une restauration complète.

Le programme du jour :

Louis Vierne (1870-1937) et son "Allegro" (extrait de la deuxième symphonie).

Noel Rawsthorne (1929-2019) avec "Waltz" (extrait de "Dance Suite").

Louis James Alfred Lefébure-Wély (1817 – 1869) pour son "Boléro de concert".

Sigfrid Karg-Elert (1877-1933) pour sa "Valse mignonne".

Léonce de Saint-Martin (1886-1954) avec le "Le Salut à la Vierge".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité