ActualitésSociété

NÎMES Vid’Boutik, deuxième édition, première déception

(Photo Anthony Maurin).

Pendant deux jours, le Vid'Boutik devait permettre aux commerçants du centre-ville de vider leur boutique pour préparer leur rentrée et refaire leur stock. Depuis ce vendredi et jusqu'à samedi 24 août si vous flânez en ville ne vous effrayez pas si vous trouvez quelques étals sur la chaussée.

De toute façon, il faut bien les chercher car ils sont rares à jouer le jeu. En effet, après la belle soirée des Jeudis de Nîmes, ce vendredi en début d'après-midi, peu de commerces avaient mis des portants et des produits à l'extérieurs. Pourtant, les rues étaient quand à elle mises en sécurité voire carrément bloquées à la circulation.

Rendue aux piétons de 14h à 19h, la rue du Général Perrier n'a pas vu une affluence folle. Rappelons ici que le stationnement en surface est gratuit, encore samedi ! Allez, ne soyons pas réboussier... Il faut que les Nîmois retrouvent l'amour du centre-ville et c'est par ce genre d'animation, même minime et estivale, qu'ils pourront y arriver doucement, mais sûrement !

(Photo Anthony Maurin).

 

(Photo Anthony Maurin).

 

(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES Vid’Boutik, deuxième édition, première déception”

  1. On a en a peut être marre de vendre au rabais toute l’année… Faut qu’on gagne notre vie aussi… Puis on va surtout pas parlé du vol à la tire et des gens qui désertent le centre (à part les touristes) au profit des grands temples de la consommation…

  2. Messieurs les journalistes,
    Concernant la non participation de certains commerçants, je tenais à porter à votre connaissance que certaines boutiques détentrices de marques signent des chartes concernant les conditions de commercialisation du produit, nous qui nous lient
    Nous devons être dans le respect de l’image de celles-ci, c’est à dire aussi bien dans la présentation que la tarification, voire certains nous interdisent de solder les modèles, nous sommes contrôlés par des statistiques mais aussi par des contrôles en boutiques.
    De ce fait nous avons une Profession réglementée, il est donc clair que les vides boutiques sont formellement déconseillés sous peine d’un retrait de la marque ou des marques
    Merci de votre compréhension

  3. La ville organise un Vid Boutik et c’est un flop. Les commerçants devraient organiser à la mairie un « Prend tes clics… » en mars prochain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité