A la uneActualités

UN ÉTÉ AU CAMPING C’est l’heure du bilan à La Croix Clémentine !

Camping La Croix Clémentine. DR

Pendant tout l’été, Objectif Gard vous a fait vivre au rythme du camping La Croix Clémentine à Cendras. Dans cette rubrique, il a été question d’amitiés, de convivialité, de soirées et de tout ce qui fait un bon été ! Ce huitième et dernier volet est l’occasion de faire le bilan de cette saison touristique.

L’été 2019 n’aura pas été un grand cru pour les professionnels du tourisme. Et le camping La Croix Clémentine ne fait, hélas, pas exception à la règle. Si les chiffres de la fréquentation touristique dans le Gard ne sont pas encore tombés pour le mois d’août, ceux de juillet n’étaient pas franchement réjouissants. 58% des professionnels du tourisme gardois ont déclaré avoir subi une baisse d’activité en juillet. Le chiffre atteint même les 82% pour les professionnels du camping ! Jean de Saxcé, co-gérant du camping La Croix Clémentine avec son frère Pierre, confirme la tendance. « En quarante ans, je viens de faire la plus petite saison. On a eu des années avec des creux, mais jamais autant », regrette-t-il.

Le gérant du camping La Croix Clémentine, Jean de Saxcé. Photo Tony Duret / Objectif Gard

S’il assure « s’être maintenu » en mai et juin, le mois de juillet a été plus compliqué : « on a une baisse de 20% environ », explique-t-il. Et le mois d’août ? « Il n’est pas encore fini, mais il devrait être moins catastrophique. On devrait être à -5%, -10%... Seulement on ne rattrapera pas les mauvais chiffres de juillet. Surtout que je ferme le camping le 10 septembre ». Une baisse de la fréquentation qui a des conséquences immédiates sur son activité : « J’ai été obligé de réduire le personnel. En cuisine, sur cinq salariés, j’en ai perdu deux. À l’entretien et au bar, j’ai divisé l’effectif par deux ».

En plus de la canicule, argument souvent évoqué par les professionnels du tourisme du département, Jean de Saxcé estime qu’il existe d’autres causes à ces changements de comportement des touristes : « Il y a le coût du transport. Pour les gens qui viennent du Nord, par exemple, entre l’essence et les péages, c’est devenu très cher de faire 1 000 kilomètres. Si la météo est clémente dans le Nord, comme ce fut le cas cette année, ils restent là-bas ».

Il poursuit : « Et puis les touristes ont été pris pour des vaches à lait par certains professionnels. Quand tu affiches un Coca à 3,50€ à la Grande Motte, à force on le paie tous ». À la Croix Clémentine, loin des pyramides de la station balnéaire héraultaise, on boit son Coca à moitié prix au milieu des chênes et acacias de la charmante vallée du Galeizon. Et tous ceux qui ont passé quelques jours dans ce camping savent évidemment que ce plaisir n’a pas de prix.

Tony Duret

Camping 4* La Croix Clémentine – 30 480 Cendras. Tel : 04 66 86 52 69 ou www.clementine.fr

1er numéro du lundi 8 juillet à relire ici : présentation du camping La Croix Clémentine

2ème numéro du lundi 15 juillet à relire ici : bienvenue dans l’univers des campeurs

3ème numéro du lundi 22 juillet à relire ici : la fête nationale belge enflamme les campeurs !

4ème numéro du lundi 29 juillet à relire ici : Les campeurs sont aussi des éco-vacanciers

5ème numéro du lundi 5 août à relire ici : À l'épicerie, c'est Sophie !

6ème numéro du lundi 12 août à relire ici : Pétanque, karaoké… On ne s’ennuie pas au camping !

7ème numéro du lundi 19 août à relire ici : Tentes, caravanes, chalets… à vous de choisir !

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité