ActualitésSociété

NÎMES EN FERIA Des « longues cornes » sur l’avenue Jean-Jaurès

Les longues cornes ont conquis leur public (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Pour cette Feria des vendanges un espace texan a été installé pour la première fois au niveau de la place Jules-Guesde, en haut de l’avenue Jean-Jaurès, avec en vedette les taureaux !

Des bêtes présentent en l’honneur du jumelage de la ville avec Fort Worth (États-Unis), ville texane et capitale du Longhorn. Les « Texas Longhorn » sont issus des vaches espagnoles amenées au Mexique par les Conquistadores au 16e siècle. Le bétail est ensuite devenu américain et croisé avec des vaches anglaises. L’animal varie du blanc au gris, moucheté de rouge, brun ou noir, mais il peut être aussi tout rouge. Ses cornes dont l’envergure peut dépasser deux mètres sont sa caractéristique principale.

Beaucoup de fierté pour les organisateurs de l'abrivado de taureaux texan (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Tout à l’heure, six taureaux et une vache ont été présentés au public par le Longhorn Ranch. Le seul élevage de cette race si caractéristique, dans toute la France, qui se trouve à Aimargues ! Des allures de cow-boy en terre de Camargue. Pour Stéphane Clauzel, le responsable du ranch et de cette abrivado texane : « c’est vraiment une immense fierté d’être là avec nos hommes et nos bêtes. Cela fait 17 ans que je suis dans cet élevage particulier et c’est la première fois que je vais pouvoir montrer mes Longhorn au public nîmois. »

Un public venu en nombre à l’extérieur comme à l’intérieur des barrières de sécurité. Un public conquis par le spectacle, impressionné par la taille des taureaux et de leurs cornes. " Nous réalisons des abrivados dans beaucoup de villes tout au long de l’année. Pour cette Feria, c’est impressionnant d’être à Nîmes dans le cadre du jumelage », poursuit le cow-boy gardois.

Les cavaliers aux allures de vrais cow-boy ont bien maîtrisé les taureaux (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

En toute maîtrise, les cavaliers accompagnent les taureaux texans le long des barrières avant de laisser le petit groupe à la découverte des curieux qui retiennent leur souffle en voyant les bêtes cherchant à gratter le sol de leur sabot. En dehors de la Feria, une rencontre est aussi prévue avec les Texans de Fort Worth : « à nous de leur montrer nos traditions, la musique gitane, les costumes d’Arles, nos chevaux, nos gardians et nos taureaux bien sûr !», conclut avec le sourire Stéphane Clauzel.

Franck Chevallier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité