A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE « Allumer » la lanterne pour repartir sans frémir

Face au dernier de la classe, les Nîmois espèrent bien revenir avec la feuille de match et les trois points qui vont avec...

Après la trêve, Philippoteaux et les siens parviendront-ils à enchaîner une deuxième victoire consécutive après celle contre Brest (3-0) (Photo Anthony Maurin)

Après la trêve internationale, Nîmes (13e, 4 pts) retrouve la Ligue 1 (5e journée) par un déplacement à Dijon (20e, 0 pts) ce samedi soir (20h) et entame une série de cinq rencontres en trois semaines. Les Crocos veulent bien repartir sans frémir, chez la lanterne rouge du championnat.

Nous avions quitté les Crocos le 31 août, après un large succès 3-0 face à Brest et une prestation aboutie. Nous les retrouvons ce soir à Dijon avec la mission d'enchaîner un deuxième succès dans cette nouvelle saison. Et de bien démarrer une série de cinq rencontres avec une adversité qui va monter crescendo avec Toulouse, le derby à la Mosson, Saint-Étienne et Lille, le tout en trois semaines.

Mais d'abord c'est Dijon, lanterne rouge avec quatre défaites, qui attend les Nîmois. Ces derniers, face à une formation de leur championnat, ont l'occasion de prendre sept points d'avance sur leur concurrent. "C'est à la fois beaucoup et pas beaucoup mais c'est important moralement de gagner", analyse l'entraîneur gardois.

Sauvés in extremis la saison dernière, les joueurs de la Côte d'Or n'ont inscrit qu'un seul but pour l'instant sur penalty (Tavares contre Saint-Étienne). Si les Nîmois en ont marqué six, le coach est plus exigeant : "On se crée beaucoup d'occasions et on ne marque pas assez. On doit augmenter notre ratio tirs cadrés, buts."  Les Crocos se placent pour l'instant comme la cinquième attaque.

En revanche, ils figurent parmi les dernières défenses comme Dijon avec sept buts encaissés. Il est encore tôt pour tirer des conclusions mais l'entraîneur souhaite forcément avoir une défense moins perméable. Bernard Blaquart a surtout évoqué en conférence d'avant-match le fait d'avoir eu quatre joueurs retenus en sélection et notamment trois recrues (Duljevic, Stojanovski et Ferhat). "Ils n'ont quasiment pas joué, regrette t-il. En revanche on a pu bien travailler avec Sarr et Fomba."

Les retrouvailles pour Philippoteaux

Si on s'en tient à la séance de jeudi, l'ancien Auxerrois tient la corde pour débuter au milieu avec Deaux et Valls dans un système en 4-3-3. Sur le banc, le milieu Valério (19 ans), fait sa première apparition dans le groupe pro. Il remplace Duljevic, blessé à la cuisse pour un mois, alors que Ben Amar prend la place de Denkey, revenu tardivement de sélection.

L'attaque devrait être composée de Ferhat, Ripart et Philippoteaux. Un moment spécial pour l'ailier gauche qui a joué à Dijon de 2013 à 2015. "C'est le club qui m'a fait confiance et qui m'a fait découvrir le monde pro. C'est toujours un plaisir de retourner là-bas et de revoir beaucoup de personnes avec qui j'ai gardé de très bons liens", confie-t-il.

C'est au stade Gaston-Gérard que celui que ses coéquipiers appellent "Philippe" est devenu professionnel à 25 ans. "Ils sont costauds à domicile et méritaient mieux face à Saint-Étienne et Bordeaux", alerte t-il en connaissance de cause. Même si Stéphane Jobard, l'entraîneur du DFCO, doit composer avec un effectif diminué et trois éléments majeurs forfaits : Sammaritano (mollet), Tavares (adducteur) et Marié (voûte plantaire). Coulibaly est également absent.

Pour éviter d'être l'équipe qui lancera la saison des Dijonnais, Nîmes peut s'appuyer sur une série de trois victoires consécutives en terre bourguignonne avec à chaque fois Anthony Briançon titulaire. Le capitaine nîmois avait même marqué le quatrième but en novembre 2018 lors de la victoire 4-0 des Gardois. De là à penser qu'il est le porte-bonheur des Crocos à Dijon...

Corentin Corger

Le groupe complet : Bernardoni, Dias; Alakouch, Paquiez, Briançon, Martinez, Landre, Miguel - Valls, Fomba, Sarr, Deaux, Valério - Ferhat, Philippoteaux, Ripart, Stojanovski, Ben Amar.

La composition probable : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap.), Martinez, Miguel - Deaux, Fomba, Valls - Ferhat, Ripart, Philippoteaux.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité