ActualitésCulture

MERCREDI CULTURE Retour des Transes cévenoles avec « Textes à la rue »

Deux spectacles vivants gratuits, les 17 et 21 septembre, à Ganges et au Vigan.

Textes à la rue (Photo programme - Le Trou de Conjugaison)

Pour les Transes cévenoles la saison reprend de plus belle ! Les Elvis Platinés vous invitent à l'événement "Textes à la rue" regroupant deux spectacles de rue à Ganges le mardi 17 septembre à 18 h sur le parvis de l’église et au Vigan le samedi 21 septembre au château d’Assas à 16 h.

Aux fenêtres de l’Europe par la Cie le trou de conjugaison

 "Aux fenêtres de l’Europe" est l’adaptation de quatre pièces courtes de Nicoleta Esinencu, auteur moldave. Histoires de famille ou chroniques du passage dans cette Moldavie ex-soviétique, de l’égide communiste au consumérisme occidental, il s’agit de faire acte de citoyenneté et d’appeler tout un chacun à réagir. Ce spectacle porte une parole musclée pour réveiller les consciences et engager le dialogue. Le public est ici placé au centre de l’histoire, au son d’un violon, de voix et face à des corps qui se confrontent à l’autre, dans un engagement absolu.

Ce spectacle a été accueilli en résidence en 2018 en partenariat avec la médiathèque Lucie-Aubrac de Ganges et la Filature du Mazel, avec le soutien de la ville de Ganges, du Département du Gard, de la région Occitanie, de la Diagonale, réseau pour la création dans l’espace public, du dispositif "De mar a mar" et de Maison de l’Europe et d’Orient.

Pratique. Ganges mardi 17 septembre sur le parvis de l'église à 18 H. Dès 14 ans. Durée 1 h 45.

Fougues par la Cie La Hurlante

 Fougues ©Karine Granger-191

S’interroger sur la jeunesse en marge, c’est le parti pris par Caroline Cano avec "Fougues". Aller à la rencontre de paroles d’adolescents et de jeunes adultes, qui malgré leur jeune âge, ont déjà un parcours qui déraille. Qui sont-ils ? Quelles représentations ont-ils de l’État, des structures qui les encadrent ? Telles sont les questions que La Hurlante se pose. Une déambulation dans la rue portée par le personnage d’Icare, en cavale et qui va trouver refuge dans le quartier de son enfance. La compagnie La Hurlante prend le temps de peindre le portrait de ces jeunes qui ont la fougue, la révolte, la tendresse et la colère faciles.

Ce spectacle a été accueilli en résidence en 2018 en partenariat avec la médiathèque Lucie-Aubrac de Ganges et la Filature du Mazel, avec le soutien du Département du Gard. Avec le soutien de la Diagonale et d’Occitanie en scène. Avec le soutien avec la Communauté de Commune du Pays Viganais. À la fin du spectacle à Ganges une soupe sera servie par la compagnie Le Trou de conjugaison  et pour les deux spectacles un pot à prix libre sera servi par les Elvis Platinés.

Pratique. Le Vigan samedi 21 septembre à 16 H. dès 14 ans. Durée 1 h 15

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité