ActualitésSports Gard

NÎMES Les équipes féminines de la métropole à l’honneur

À droite, Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole (Photo Corentin Corger)

Comme à chaque rentrée, l'association Féminim'métropole, qui regroupe cinq clubs sportifs féminins, a présenté ses équipes premières et mis à l'honneur différentes joueuses. 

C'est à l'initiative des quatre présidents des clubs de Nîmes volley-ball, Nîmes basket, Bouillargues handball Nîmes métropole et Foot féminin Nîmes métropole Gard qu'en 2015 l'association Féminim'métropole voit le jour. Rejoint depuis deux ans par la section féminine du Rugby club nîmois. Des clubs qui peuvent évoluer en compétitions régionales, voire nationales, et faire de la formation grâce au soutien, notamment, de l'Agglomération. "On fait ce que l'on peut pour vous aider. Le sport féminin dépasse les frontières d'une ville", assure Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole.

Des équipes féminines qui se portent bien puisque trois d'entre elles ont connu l'accession en division supérieure en fin de saison dernière. Les volleyeuses ont retrouvé l'Élite, soit la deuxième division française, les rugbywomen sont montées en Fédérale 1 et les basketteuses ont accédé à la N3. Handballeuses et footballeuses se sont respectivement maintenues en Division 2 et en Régionale 1. "Tous les clubs sont en progression au niveau des licenciés et les résultats suivent", se réjouit Philippe Garnier, président de Féminim'métropole.

Les cinq équipes féminines de la Métropole réunies au Colisée ! (Photo Nîmes métropole)

Chaque équipe a ensuite eu droit à sa présentation sur scène avec certaines filles mises à l'honneur pour leur investissement ou encore leur performance. C'est le cas de la jeune footballeuse Kaeleen Roussel, sélectionnée en équipe d'Occitanie chez les moins de 14 ans. Un coup de projecteur qu'elle a pu partager avec ses coéquipières présentes pour l'occasion.

Le FFNMG compte environ 150 licenciés pour sept équipes. Les seniors espèrent retrouver à court terme la Division 2. "On a de l'ambition", assure l'entraîneur, Ludovic Gros, qui entame sa deuxième saison à le tête de l'équipe après avoir terminé sixième lors de l'exercice précédent. Le sport féminin est aussi un ambassadeur du département, de la métropole et de Nîmes.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité