A la uneHandballSports GardUSAM

USAM Un nul et des regrets pour Nîmes

Guigou et les Nîmois peuvent avoir des regrets (photo USAM)

L'USAM tenait la victoire avant de la laisser s'échapper à 38 secondes de la fin. 

Après leur défaite à domicile face à Créteil, les Nîmois devaient se faire pardonner. La mission n'est pas totalement remplie. Durant la première période, le bras de fer a été très équilibré. Aucune des deux équipes n’arrivait à se détacher puisqu’il n’y avait jamais un écart supérieur à deux buts, dans un camp comme dans l'autre. Comme son adversaire, l’USAM avait les commandes au score, mais sans parvenir à les conserver.

Il faut dire que les joueurs de Franck Maurice étaient plus performants en contre-attaque qu’en jeu placé. Ils avaient aussi beaucoup de mal à gérer les infériorités numériques. En face, Chambéry n’était pas non plus diabolique avec une période de six minutes sans marquer.

Il n'a pas manqué grand chose aux Nîmois (photo USAM)

Nîmes en profitait pour colmater les brèches. Toutefois, cela ne changeait rien au problème de la Green Team qui perdait tout de même six ballons dans les 30 premières minutes quand les joueurs locaux n'en laissaient échapper que trois.

Un des tournants de la rencontre se situait à la 24e minutes lorsque Genty, le gardien de but savoyard était expulsé à la suite d’une faute sur Sanad. Malgré cela, l’USAM ne parvenait pas en profiter et c’est sur un score nul de 15-15 que se terminait le premier acte.

Sanad rate le penalty de + 4

En seconde période, l’USAM montrait un visage plus séduisant et cela se traduisait au tableau d’affichage. À la 39e minute les verts avait, pour la première fois, un avantage de trois unités (18-21). Chambéry déjouait et était au bord de la rupture. Mais à huit minutes de la fin, le Nîmois Sanad ratait le penalty du + 4. Dans la foulée, Nieto prenait deux minutes d'exclusion et Chambéry revenait à deux buts.

La fin de la rencontre était crispante, et à force de ne pas parvenir à tuer le match, Nîmes voyait la victoire lui échapper. Dans les ultimes instant, l’USAM perdait un ballon d’attaque et les Savoyards égalisaient. Il restait 38 secondes avant le gong et Nîmes venait de gâcher une belle occasion de s’imposer.

Avec ce résultat, Nîmes est désormais 5e de la Lidl-Starligue à trois points du Paris-Saint-Germain, le leader invaincu qui viendra au Parnasse jeudi prochain pour le compte de la 5e journée.

4e journée de Lidl Starligue. CHAMBERY – USAM 28-28. Mi-temps : 15-15.

Chambéry : Genty (4/13), Meyer (8/23) : Traoré (1/3), Tritta (1/3), Richert, Babarkas (5/6), Briffe (2/4), Brouzet, Marescot, Paturel (2/2), Grigoras (3/7), Costoya-Rodriguez (4/7), Van Deschwanden, Melic (6/6), Anquetil (2/2) et Faustin.

Nîmes : Desbonnet, Paul ; Galledo (1/1), Rebichon (0/2), Salou (1/1), Nyateu (4/7), Dupuy (2/3), Guigou (2/2), Tesio, Padolus, Tobie (5/8), Acquevillo (1/2), Nieto (1/1), Prandi (4/7), Sanad (3/4) et Brasseleur (0/3).

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité