ActualitésEconomieSociété

MARDI ÉCO Les bons chiffres de la conjoncture économique

À droite, le directeur gardois de la Banque de France, Philippe Saigne-Vialleix (Photo Anthony Maurin).

Ce mardi matin, la Banque de France dans le Gard a fait le point sur le début de l'année 2019. La conjoncture économique est plutôt bonne pour les entreprises locales.

Comment les entreprises ont-elles abordées 2019 en Occitanie et dans le Gard ? Une enquête qui n'a pas vocation à être rendue publique mais qui vient d'être réalisée par la Banque de France donne une tendance qui est plutôt positive. " Les résultats sont très bons. Nous avons fait ça pendant l'été avec 17 018 entreprises d'Occitanie dont 1 942 gardoises. Le Gard est bien représenté dans chaque secteur. C'est une force pour un meilleur équilibre économique ", note Philippe Saigne-Vialleix, directeur de la succursale de la Banque de France dans le Gard.

Les entreprises qui pensent voir baisser leur chiffre d'affaires est de 30 % quand celles qui le voient à la hausse est de 60 %. L'Occitanie exporte bien. Le taux d'exportation médian est de 13 % quand il est de 17 % pour le Gard surtout grâce à l'industrie et le commerce de gros. La construction évolue quant à elle très bien. Que ce soit l'industrie, les services marchands ou la construction, les prévisions d'évolution du chiffre d'affaires de début d'année sont revues à la hausse.

Petite inquiétude par contre sur la rentabilité d'exploitation. " On nous a signalés une baisse de rentabilité dans tous les secteurs en 2018 mais ce qui est rassurant c'est que la rentabilité s'améliore en 2019. Il en va de même pour le nombre de salariés. Le Gard est à +3,4 % quand l'Occitanie est à 2,8 %. En général, les prévisions sont bonnes. "

(Photo Anthony Maurin).

Là où elles le sont moins, c'est sur la vision à l'international. Conflit entre Chine, Europe et USA, Brexit, instabilité politique italienne et espagnole, croissance peu dynamique en Allemagne, incertitude des prix du pétrole...  " Toutes les courbes sont en chute et les prévisions se détériorent d'un mois sur l'autre. La croissance de la France devrait baisser un peu avant de repartir à la hausse. Nous sommes plus dynamique que les autres pays de la zone euro. L'exportation, la consommation des ménages, les mesures de soutien au pouvoir d'achat... En tout et entre 2016 et 2019, la France a créé un million d'emplois ", ajoute le directeur de la BDF dans le Gard.

Pour remonter un peu le moral en ce début d'automne, les chefs d'entreprise positivent largement. Toutes leurs prévisions sont à la hausse, surtout dans le secteur de la construction qui vit une seconde jeunesse. Logique quand on sait que les travaux publics sont la tête de proue des BTP et que nous sommes en année électorale ! En tout, plus de 65 % des entreprises sont en croissance significative.

Enfin, l'évolution des crédits mobilisés par les entreprises sont corrects dans le Gard mais ne demandent qu'à croître. En France, 7,1 %, en Occitanie, 6,3 % et dans le Gard 4,1 %. Pour le court terme, les chiffres sont négatifs mais ils ne représentent presque rien...

(Photo Anthony Maurin)

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité