A la uneActualitésSports Gard

FOOTBALL Le Sommer et les Bleues assomment l’Islande

Eugénie Le Sommer [Photo via MaxPPP]
Sans forcer, l'équipe de France féminine de football a largement et facilement battu l'Islande 4-0, au stade des Costières. Le Sommer a inscrit un doublé précoce avant que Cascarino et Majri clôturent le succès tricolore. 

Sur le papier, cela faisait déjà peu de doutes et le terrain l'a confirmé, l'Islande n'a pas fait illusion face à la France. Ce match amical a été programmé pour que les Bleues préparent le déplacement au Kazakhstan, mardi, qui marque le début des qualifications pour l'Euro 2021. Face à la 17e nation mondiale, les joueuses de Corinne Diacre n'ont jamais été inquiétées. Elles ont pris cette partie par le bon bout en ouvrant rapidement le score (1-0, 4e).

Une ouverture signée Eugénie Le Sommer qui reprenait magnifiquement le ballon d'une reprise de volée du gauche à la suite d'un centre de Torrent venu de la droite et d'un ballon prolongé de la tête par Valérie Gauvin. Un premier but qui venait récompenser les velléités offensives des Tricolores. Ces dernières enfoncées directement le clou au terme du premier quart d'heure, faisant preuve de réalisme.

Le Sommer à deux buts de Pichon

Cette fois-ci c'est du droit que capitaine Le Sommer expédiait le ballon dans la lucarne de Sigurdardottit, d'une frappe sèche de 25 mètres (2-0, 17e). L'Islande était assommée. Deux bijoux qui permettent à l'attaquante lyonnaise d'inscrire ses 78e et 79e buts en équipe de France et de se retrouver à deux unités du record historique de Marinette Pichon. Le scénario était déjà plié et les Bleus poursuivaient leur domination mais sans appuyer davantage sur la pédale.

Pour s'occuper et rester dans l'ambiance, le public nîmois enclenchait une ola dans les tribunes. Un stade des Costières bien rempli avec 11 384 spectateurs présents sur une configuration de 12 000 places disponibles. De quoi chauffer Delphine Cascarino qui se procurait deux occasions (35e et 40e). Deux tirs, un côté droit puis à gauche, repoussés par la gardienne islandaise.

Cascarino et Majri parachèvent le succès

Au retour des vestiaires, les Bleues continuaient d'attaquer. Delphine Cascarino s'infiltrait sur la droite et centrait parfaitement devant le but pour Valérie Gauvin qui enlevait trop sa reprise (50e). Dans la foulée, Grace Geyoro voyait son tir du droit détournée par la gardienne adverse. Le ballon terminait sa course à quelques centimètres du poteau.

Delphine Cascarino était intenable dans cette entame du deuxième acte. La Lyonnaise armait une frappe qui fuyait de peu la lucarne (54e). Derrière, elle traversait de droite à gauche le terrain pour décaler Eugénie Le Sommer à gauche. La tentative de la capitaine était à nouveau relâchée. Le cuir rebondissait sur Gauvin, à deux doigts de marquer sans le sauvetage in extremis de Gisladottir. Les Bleues ont dominé outrageusement toute la rencontre.

À force de persévérer Cascarino était récompensée en reprenant à bout portant un centre précis d'Amel Majri, qui venait juste d'entrer en jeu (3-0, 67e). De passeuse, la Lyonnaise se transforme en buteuse en inscrivant le but de la soirée. Une frappe flottante des 30 mètres. Splendide ! De quoi clôturer un succès facile et prolifique pour les Bleues qui ont préparé de la meilleure des manières le déplacement au Kazakhstan.

Corentin Corger

Match amical. FRANCE – ISLANDE 4-0 .Stade de Costières. Mi-temps : 2-0. Spectateurs : 11 384 . Arbitre : Mme Eleni Antoniou. Buts pour la France : Le Sommer (4e, 17e), Cascarino (67e), Majri (85e). Avertissement pour l'Islande : Johannsdottir (83e), Brynjarsdottir (88e). 

France : Peyraud-Magnin - Torrent, Tounkara (De Almeida, 86e), Renard, Karchaoui - Geyoro, Bilbault - Cascarino, Dali (Majri, 66e), Le Sommer (cap.) (Asseyi, 81e) - Gauvin (Katoto, 87e). Remplaçants non utilisés : Bouhaddi, Durand, Clemaron, Debever, Mbock Mathy, Morroni, Thiney. Sélectionneure : Corinne Diacre.

Islande : Sigurdardottit - Sigurdardottir, Gisladottir, Viggosdottir, Atladottir (Arnadottir, 45e) - Eiriksdottir (Jessen, 60e), Jonsdottir (Brynjarsdottir, 73e), Johannsdottir, Gunnarsdottir (cap.) (Vidarsdottir, 59e) - Jensen (Thorvaldsdottir, 59e), Fridriksdottir (Gudmundsdottir, 60e). Remplaçants non utilisés : Runarsdottir, Valgeirsdottir, Arnadottir, Albertsdottir, Kristjansdottir, Honnudottir. Sélectionneur : Jon Thor Hauksson.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité