ActualitésEconomieSociété

NÎMES Face Gard s’emploie à trouver du travail

Employeurs et personnes en recherche demploi étaient nombreux et concentrés (Photo Anthony Maurin).
Les Jeudis de l'emploi s'étaient installés dans les vastes locaux de Présence 30 à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Il y a quelques jours, Face Gard lançait un grand parrainage sur la commune de Vauvert. Le 17 octobre prochain, la structure proposera une journée pour l'emploi à Bagnols-Sur-Cèze (chez Orano), mais pour l'heure, c'est à Nîmes (Présence 30) que se déroulait une session des Jeudis de l'emploi.

Depuis plusieurs années, le club d’entreprises Face Gard organise des matinées de simulations d'entretiens d'embauche, pour lesquelles des chefs d'entreprises en activité se mobilisent bénévolement, et qui bénéficient directement à des personnes en recherche d'emploi sur leur territoire.

Employeurs et personnes en recherche d'emploi étaient nombreux et concentrés (Photo Anthony Maurin).

Pour l'occasion, 30 bénéficiaires (jeunes, seniors, migrants, salariés de chantiers d'insertion) étaient attendus face à 18 professionnels détendus. Le but du jeu ? Sans enjeu de recrutement, ces matinées sont pourtant très enrichissantes pour les deux parties, le tout dans quatre salles allouées à ce beau projet.

Le principe est simple, chaque demandeur d'emploi est reçu par un professionnel durant 30 minutes. Au programme ? Une simulation d'entretien mais surtout des conseils personnalisés sur les points positifs et sur ce qui leur reste à travailler. L'objectif ? Il faut que le demandeur d'emploi puisse être reçu par plusieurs professionnels au cours de la matinée afin de s'améliorer, de voir si les avis convergent ou divergent.

Face Gard aide aux rencontres entre le monde professionnel et les personnes en recherche d'emploi (Photo Anthony Maurin).

Pour les entreprises qui participent bénévolement, il s'agit plutôt de rencontrer des demandeurs d'emploi dans un cadre différent de l'entretien de recrutement mais aussi de faire passer les messages sur la présentation de son parcours et de ses compétences, tout en transmettant les codes de l'entreprise à des personnes qu'elles n'auraient peut-être pas eu l'occasion de rencontrer dans leur quotidien.

Face Gard organise une matinée dans ce style tous les deux mois et varie les plaisirs à travers le territoire gardois. Pour la session nîmoise, des entreprises des secteurs des assurances (Groupama), du nettoyage (Océan), de la santé (CHU Nîmes), d'insertion professionnelle, de la comptabilité, ou encore Orano, Présence 30, Phytocontrol et Midi Steak avaient fait l'effort de venir tester ces publics désireux d'avancer.

Pour de nombreuses tables, difficile de dire qui est l'employeur et qui serait l'employé (Photo Anthony Maurin).

Les personnes en recherche d'emploi doivent venir avec leur CV et leur offre d'emploi. Ils repartent bien souvent plus relâchés qu'à leur arrivée. Ils prennent conscience que l'oral et la présentation comptent et prennent confiance en échangeant avec des bénévoles simplement destinés à les faire grandir professionnellement. Le défi est pleinement relevé pour Face Gard, pour les entreprises qui participent et surtout pour ces personnes qui se sont mises dans le bon sens de la marche !

À propos de Face Gard

FACE Gard est un club d’entreprises gardoises créé il y a dix ans à l’initiative d’un club d’entrepreneurs gardois
et de plusieurs collectivités locales comme le Conseil départemental. Avec un réseau de 300 sociétés partenaires dont une centaine d'adhérentes, Face Gard agit concrètement sur les plans social et sociétal en faveur de la cohésion sociale et de l’insertion au monde de l’entreprise.

Comme un véritable entretien d'embauche (Photo Anthony Maurin).

Pour cela, les quatre principes fondateurs de la structure sont ses guides immuables. Égalité de traitement entre ses salariés au sein de ses entreprises ; ouverture du monde des entreprises aux jeunes, notamment aux scolaires ; accompagnement vers l’insertion professionnelle des publics en difficulté ; et pour finir innovation sociale et solidaire en partenariat avec les acteurs institutionnels et associatifs du Gard et de la région
Occitanie.

Pour adhérer à Face Gard, c'est par ici.

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité