ActualitésSociété

NÎMES La Reinette inaugure 61 logements

La résidence d'Alzon Foyer-Jeunes-Travailleur (FJT) baptisée « La Reinette » est désormais prête à recevoir des stagiaires, apprentis, étudiants et jeunes travailleurs. Une inauguration qui modernise tout en prolongeant le Foyer des jeunes travailleurs qui existait sur place.

Cette résidence, inaugurée mardi dernier, est située au 1 rue de Garons à Nîmes. Elle est au cœur d'un parc arboré situé notamment à 100 m de l'établissement d'Alzon et à 200 m de la gare. Elle accueillera, lors de son ouverture complète, 125 studios de 19,60 m2 à 22 m2 dont 6 studios pouvant accueillir des personnes en situation de handicap. L'idée est d’offrir des logements étudiants aux normes actuelles et à proximité immédiate du centre-ville, mais aussi de requalifier un bâtiment qui était devenu obsolète.

Sur une proposition initiale de l'architecte Orianne Champavier, du cabinet Cusy Maraval, ce sont deux ailes qui sont sorties de terre cette année, regroupant 61 studios entièrement neufs. Pour ces deux extensions qui se confondent avec le style du bâtiment existant, le coût total est de 3 millions d'euros. Dans le cadre d'un bail à construction ce projet est, avec le concours d’Un toit pour tous, le fruit d'un montage financier identique à celui de la résidence d'Alzon « Corrençon ».

Un des logements d'une des nouvelles ailes (photo Franck Chevallier /Objectif Gard)

Sur place l'architecte a aussi expliqué qu'elle avait « tenu à privilégier la qualité de vue et de lumière, que ce soit pour les logements mais aussi pour les parties communes ».

D'autre part, le bâtiment plus ancien, qui était jusqu'alors un FJT, est actuellement en cours de rénovation. Lors de son ouverture, dans le courant de l'année 2020, il disposera de 60 studios entièrement refaits à neuf (18 sont prêts actuellement) pour un montant de 2,6 millions d'euros.

L'association Emmanuel d'Alzon, dirigée par Yvan Lachaud, étant propriétaire du foncier, c'est le bailleur Un toit pour tous qui est dans ce programme immobilier au travers d'un bail de 42 ans.

Yvan Lachaud a lui souligné combien cette résidence était bien différente de ce que l'on pouvait rencontrer auparavant. Effectivement le wifi est disponible tout comme une vidéo-surveillance, 32 places des parkings, une buanderie ou encore un garage à vélos. Dans le même ordre d'idée une salle de sport est prévue tout comme un espace de co-working : « Cette résidence, la Reinette, dispose de beaucoup de commodités. Mais ce qui est le plus frappant c'est sa proximité avec le centre-ville et les lieux où peuvent se rendre les jeunes, qu'ils soient étudiants ou travailleurs », précise Yvan Lachaud.

Franck Chevallier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité