ActualitésSociété

NÎMES Quand le béton s’intéresse à l’asphalte

Un camion-toupie du SNBPE (Photo DR).

Ce lundi 14 octobre, le Syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE), est à Nîmes pour poursuivre son tour de France de la sensibilisation routière à destination du grand public.

La loi sur l’orientation des mobilités, dite "LOM", a été adoptée par l’Assemblée nationale le 17 septembre dernier. Elle introduit notamment un plan "vélo et engins de déplacement personnels - EDP" avec pour objectif de développer davantage ces moyens de locomotion en zone urbaine.

Parmi les mesures entérinées, plusieurs visent à renforcer la sécurité des cyclistes, des piétons et tous usagers vulnérables. L’une, entre autres, consiste à les alerter sur le danger des "angles morts" en rendant obligatoire la pose d’une signalisation spécifique sur les flancs et à l’arrière des camions.

Conscient que la circulation des deux-roues en ville, qu’ils soient motorisés ou non, s’est largement intensifiée ces dernières années, le SNBPE et ses adhérents n’ont pas attendu la conclusion des débats, ni le vote des députés, pour agir et sensibiliser les usagers aux risques qu’ils encourent en ayant parfois des comportements inadaptés sur la voie publique.

Mise en action de la prévention

C’est pourquoi, au-delà de scotcher un simple pictogramme sur les camions toupie-malaxeur, le syndicat a engagé, depuis plusieurs mois, une action pédagogique et ludique pour partir à la rencontre des citadins évoluant à deux-roues ou à pied, les invitant à un meilleur partage de la route et une cohabitation sereine sur l’espace public.

Le principe consiste à organiser, sur un plateau, une mise en situation réelle afin que l’usager prenne conscience que face à un poids lourd il n’est qu’une petite fourmi invisible. Le dispositif reconstitue au sol les zones d’angles morts évaluant le périmètre de visibilité d’un chauffeur de camion. Il invite aussi les usagers à prendre place dans la cabine pour qu’ils réalisent, par eux mêmes, le champ visuel du conducteur.

Sur l'Esplanade de Nîmes, ce lundi 14 octobre de 9h30 à 16h30, les deux-roues seront ciblées. Petits conseils à leur égard : toujours signaler à l’avance un changement de direction, ne pas s’arrêter sous les rétroviseurs, ne jamais dépasser un camion qui manœuvre ou change de direction... De manière générale, il vous faudra garder vos distances et rester toujours visible.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité