Faits Divers

ALÈS L’amant blessé et hospitalisé, le mari en prison demande sa libération

Un homme d'une trentaine d'années, mis en examen à Alès pour "violences aggravées", a demandé mercredi matin sa libération conditionnelle devant la chambre de l'instruction de Nîmes.

Cet homme a-t-il poussé son rival amoureux sur le parking du Gardon dans la nuit du 25 au 26 septembre dernier ou bien s'agit-il d'un simple accident ? " Dans ce dossier pour l'instant il y a beaucoup d'interrogation et peu de certitude", estime la cour d'appel de Nîmes. Difficile de se faire une idée près de trois semaines après car la victime est hospitalisée depuis les faits et n'a pas encore été entendue par les enquêteurs. On sait que le mari et l'amant ont eu une altercation quelques minutes avant la chute à cause d'une photo.

La nuit des faits, l'amant a fait une chute de 5 mètres, de l'avenue Carnot au parking situé en contrebas au pied du Gardon. Cet homme grièvement blessé aurait eu des relations intimes avec la femme du mis en cause. " Je n'étais plus avec elle depuis un mois et demi", déclare le mari dans le box... Il réfute catégoriquement une agression ou avoir bousculé son rival. La cour d'appel de Nîmes rendra son arrêt prochainement concernant sa demande de libération...

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité