A la uneActualitésFaits Divers

CALVISSON Marche blanche pour une famille décédée en Guadeloupe

Martine Cancel devant la tombe de sa famille : ses deux filles Alexandra et Vanessa, leurs compagnons Georges et Alain ainsi que leurs enfants Thomas et Hugo (Photo : Coralie Mollaret)

Il y a un an, jour pour jour, une famille calvissonnaise est décédée dans un incendie alors qu’elle était en vacances aux Antilles.

Émotion et douleur ce matin à Calvisson… Un an après la tragique disparition de sa famille dans un incendie, Martine Cancel a organisé une marche blanche dans le village. Près de 200 personnes ont fait le déplacement, arborant un foulard blanc et rouge à l'effigie de l'association AVIP (Association des victimes de l'incendie du Panorama) créée par Martine.

Avant le départ de la marche, l'avocate de Martine Cancel rappelle les douloureux événements (Photo : CM)

Une rose blanche à la main, Isabelle et Christophe, propriétaires du bar-tabac du village, témoignent : « nous avons fermé notre commerce en signe de soutien. C'est normal d'être là. Martine, on la connaît, elle gère le camping du village et sa fille présidait l'association des artisans et commerçants de Calvisson. Aujourd'hui, Martine a perdu toute sa famille... C’est important de savoir la vérité.»

Au centre, Martine Cancel est entourée de ses proches (Photo : Coralie Mollaret)

Avant le départ de la marche qui traversera le village jusqu'au cimetière, où sont enterrées les six victimes, l’avocate de Martine Cancel, Catherine Szwarc, rappelle les faits. Elle évoque ce fameux jour où la vie de sa cliente a basculé : « elle n’a plus eu de nouvelles » de ses deux filles, parties en vacances avec maris et enfants. Inquiète, « la Gardoise contacte la gendarmerie et apprendra finalement que les siens ont péri dans l’incendie de leur maison de vacances à Saint-François en Guadeloupe.»

Ocho, le cheval de Georges a ouvert la marche blanche (Photo : CM)

Après l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, l’enquête se poursuit pour déterminer les causes de l’incendie. L'avocat insiste : « Il est important de savoir ce qu’il s’est passé pour permettre à Martine de faire son deuil. » Et continuer tant bien que mal d'aller de l'avant. 

Arrivée au cimetière de Calvisson où est enterrée sa famille (Photo : CM)

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité