A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Gran Turismo dans la peau

Rayan Derrouiche. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Rayan Derrouiche. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Rayan Derrouiche, un Alésien de 21 ans, cumule les succès sur le jeu vidéo de courses automobiles Gran Turismo Sport. Sacré vice-champion du monde constructeur l’an dernier, il tentera de décrocher le titre mondial les 23 et 24 novembre prochains à Monaco lors des finales des championnats mondiaux.

« Quand on grandit à Alès, c’est difficile de ne pas être passionné de sport automobile ». Le constat est de Rayan Derrouiche, un jeune Alésien de 21 ans, qui a attrapé le virus à l’âge de 5 ans. Ce n’est toutefois pas sur les pistes du Pôle Mécanique que le petit garçon s’adonne à sa passion, mais devant son écran de télévision, grâce à sa console de jeu. En 2005, la sortie du jeu Gran Turismo 4 est un événement et Rayan fait partie des 12 millions de fans qui vont passer des heures sur le jeu. « C’était la référence. Le jeu était en avance sur son temps. Il y avait 700 voitures de mémoire. C’était impressionnant », se souvient Rayan.

Les années passent, Rayan grandit sans se défaire de son amour des voitures. En 2011, sa vie prend un nouveau virage quand on lui offre Gran Turismo 5 et, surtout, un volant pour remplacer la vieille manette. « Avec le volant, c’était beaucoup plus réaliste, beaucoup plus précis et j’avais plus de sensations. J’ai pris ça très au sérieux, je cherchais la performance », explique-t-il.

C’est à cette époque qu’il découvre que des événements de contre-la-montre sont organisés en ligne. Rayan s’inscrit pour se jauger… « Je suis directement rentré dans les dix meilleurs mondiaux ! Sur le moment j’étais surpris. J’ai même cru que très peu de gens avaient participé. En réalité, 200 000 personnes avaient tenté leur chance ! »

Vice-champion du monde !

Rayan prend confiance en son potentiel, joue à ses heures perdues sans sacrifier ses études : il est aujourd’hui en licence d’informatique. Mais sa console n’est jamais loin et l’arrivée de Gran Turismo Sport, en octobre 2017, bouleverse une fois de plus son quotidien. Avec près de 15 années d’expérience, le jeune pilote excelle et participe au championnat organisé par le jeu. En 2018, il se qualifie pour la finale mondiale du championnat constructeur, avec Toyota, à Monaco. Pour cette première, entouré de deux coéquipiers argentin et japonais, Rayan est sacré vice-champion du monde !

Rayan passe la seconde et multiplie les performances. Ses bons résultats l’emmènent en Allemagne, à New-York ou encore à Tokyo où il participait, fin octobre, à une étape du circuit mondial. Encore une fois, l’Alésien se hisse sur le podium avec une belle troisième place. Son objectif est désormais de décrocher un titre à l’occasion des championnats mondiaux qui se tiendront les 23 et 24 novembre à Monaco. « Je me suis prouvé que je pouvais me battre avec les meilleurs. Pour le championnat constructeur, vu que je suis vice-champion du monde, je vais viser la première place. En individuel, pour le championnat par nations, ce serait déjà bien de finir sur le podium », pronostique-t-il.

Quand on lui demande quel serait son rêve, Rayan n’hésite pas une seconde : « Idéalement, ce serait pouvoir vivre de ça. Mais pour le moment il n’y a pas d’argent dans ce milieu, même si je ne peux pas me plaindre car c’est une passion qui me permet de voyager et que tout est payé. Mais l’accomplissement final serait de conduire une vraie voiture. Rouler en sport auto, ce serait énorme ». Un peu comme son idole, un certain… Romain Dumas, un autre Alésien qui lui aussi cumule les titres.

Tony Duret

Pour suivre les exploits de Rayan aux championnats du monde à Monaco, l’événement sera retransmis en direct sur la chaîne YouTube de Gran Turismo TV à retrouver sur ce lien.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR Gran Turismo dans la peau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité