A la uneActualitésSociété

GARD Le bon voisinage des agriculteurs locaux

La Charte de bon voisinage et du bien vivre ensemble en milieu rural est effective.

Deux présidentes Jeunes Agricultrices, la présidente des maires du Gard et la présidente de la Chambre d'Agriculture gardoise entourent un Préfet heureux de cette parité largement dépassée (Photo Anthony Maurin).

Depuis quelques années, les acteurs agricoles du territoire gardois souhaitaient sur une charte de bon voisinage afin de créer du lien, des échanges entre habitants, agriculteurs et institutions d'État.

" Je ne peux pas la signer mais je soutiens cette charte pour un meilleur vivre ensemble en milieu rural. Il y a beaucoup de signataires car c'est une volonté collective pour parer " l'agribashing " que l'agriculture connaît actuellement. Il y a de nombreuses injustices envers ce secteur " entame le Préfet du Gard Didier Lauga.

Depuis son origine, l’agriculture entretient les paysages, les écosystèmes et contribue à la vitalité du tissu social dans les campagnes. Vivre à proximité de zones agricoles, c'est aussi faire le choix d'un usage commun du territoire. Oui, la campagne a de bons côtés mais il faut aussi savoir en accepter les aspects les plus ruraux !

Dix signataires

Avec la signature de cette charte, c'est l'agriculture qui sort grandie. Cette même agriculture qui est probablement la plus durable du monde et que l'on ne cesse de raisonner avec passion. L'association des maires du Gard, la Chambre d'Agriculture, l'UDAF, Coop de France Méditerranée, la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs, le Comité Méditerranée Pyrénées, la DDTM, les Vignerons indépendants et le Conseil départemental sont les premiers signataires de la charte en question.

(Photo Anthony Maurin).

Des compromis sont donc à faire... le premier étant de comprendre les impératifs liés à l'activité agricole. Les agriculteurs sont des professionnels formés, compétents et en qui nous pouvons avoir confiance, puisqu’eux-mêmes sont les premiers concernés. La commune est quant à elle un lieu de vie, d’échanges et de travail, notamment pour les agriculteurs.

L’objectif de cette charte est de formaliser l’engagement des agriculteurs du département du Gard et des acteurs locaux à recourir aux bonnes pratiques de protection des cultures dans le but d’instaurer un dialogue, d’éviter toute source de conflit et de faire comprendre les us et coutumes de ceux qui y vivent et y travaillent.

" En cohérence avec les attentes sociétales "

Pour Magali Saumade, présidente de la Chambre d'Agriculture du Gard, " Il faut réinstaurer le dialogue qui s'est perdu. Nous devons construire ensemble la vie de demain sans perdre de l'énergie pour rien. Il y a de l'exaspération mais que serait le Gard sans les agriculteurs ? Le Gard est l'un des premiers départements en agriculture biologique, nos agriculteurs sont dynamiques et engagés pour l'environnement, ils sont en cohérence avec les attentes sociétales. Il n'y a pas d'agriculteur voyou ! "

(Photo Anthony Maurin).

Comme l'ont rappelé les Jeunes Agricultrices Delphine Martinez et Anaïs Amalric, " Les dix acteurs partenaires ont donc tous participé main dans la main à l'élaboration de cette charte. Merci à tous ! " Les agriculteurs gardois travaillent pour produire une alimentation saine, sécurisée et diversifiée, à un prix accessible au plus grand nombre, tout en préservant la santé et l’environnement.

" Les maires du Gard sont au côté des agriculteurs car c'est important pour eux. Nous devons avoir des relations harmonieuses entre urbains et ruraux. Faisons découvrir les richesses de la vie rurale mais il faudra de la tolérance des deux côtés. Nous rejoignons les département de l'Hérault et de l'Aude dans cet engagement " conclut Pilar Chaleyssin, présidente de l'association des maires du Gard.

Les signataires autour du Préfet du Gard Didier Lauga (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité