Faits Divers

NÎMES Blessé par des tirs à Pissevin : c’est l’omerta et la victime ne se souvient de rien

C'est devenu une habitude dans certains quartiers sensibles : l'omerta est de rigueur.

Concernant, le jeune homme blessé par balles jeudi dernier en soirée à hauteur d'un hall d'immeuble de la galerie Richard Wagner au quartier de Pissevin à Nîmes, le blessé évacué par les pompiers ne se souvient de rien.

Il aurait même donné une faussé identité aux pompiers lorsqu'il a été transporté aux urgences du centre hospitalier. L'enquête s'annonce difficile car en plus du silence de la victime, la police fait face à des "sourds-muets" parmi les rares témoins et voisins.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité