A la uneActualitésSociété

GRAU-DU-ROI Illuminé, l’ancien phare retrouve son histoire

Les samedis 7, 14, 21 et 28 décembre 18h, 18h45 et 19h30 rendez-vous pour des spectacles d'une durée de 20 minutes.

L'ancien phare (photo F. G.)

Point d'orgue et final de cette année anniversaire de la ville qui fête ses 140 ans, l'ancien phare, emblème du Grau-du-Roi, s'habillera de lumière les samedis de décembre. À découvrir à partir de 18h.

Des spectacles son et lumière de 20 minutes qui sonneront aussi la fin des travaux de rénovation du phare et lancent les fêtes de fin d'année. Les images du " Grau d'hier et d'aujourd'hui " seront projetées sur le phare et les bâtiments alentours. Un spectacle gratuit et visible depuis les deux rives de chaque côté des deux moles et sur la " plagette ", devant la Villa Parry.

Pour clôturer l'année anniversaire des 140 ans de la ville et la fin des travaux de rénovation de l'ancien phare, la société de production spécialisée en mapping, IDSCENES, a été choisie pour sublimer le symbole du Grau-du-Roi. Une scénographie orientée sur le thème du " Le Grau d'hier et d'aujourd'hui : un peuple de la mer ". Un patchwork d'images d'archives, de faunes, de flore ou d'action nautique qui s'animent sur une bande son émotion pour finir en explosion symphonique.

Le phare s'est offert un lifting

L'ancien phare emblème du Grau-du-Roi, construit en 1928 est le plus ancien de la région. Il est classé au titre des monuments historiques. Il a été habité jusque dans les années 70. Situé à l'entrée du chenal maritime, il devenait urgent de le restaurer : dégradé, fissuré et en mauvais état général. Cette année anniversaire était l'occasion d'intervenir. Il s'est refait une beauté.

Un an de travaux pour le rénover à l'identique. L'ancienne maison des gardiens du phare a toutefois été détruite pour aérer l'espace. L'escalier intérieur a été réparé et le chapeau du phare, si symbolique, restauré. Les cuves d'avitaillement des chalutiers situées à l'origine à proximité du phare ont été déplacées de quelques mètres et enterrées vers la digue.

1879- 2019 : 140 ans

La plagette devant le phare a été totalement repensée comme un lieu de promenade avec des espaces ombragés où se poser pour profiter de la vue et de la vie du chenal. À l'origine c'était le phare d'entrée du port d'Aigues-Mortes. Mais trop éloigné et trop bas, il fut remplacé en 1869 par le phare de l'Espiguette (aucun rapport mais mon arrière grand-père l'a gardé durant la seconde guerre mondiale !), toujours en activité.

Le " Grau " a servi de connexion entre Aigues-Mortes et la mer durant les siècles de monarchie, depuis le règne de saint Louis. Le village est né vers 1830 avec une dizaine de constructions en dur. Vers 1850, environ 500 habitants, des pêcheurs pour la plupart, font évoluer le village. Le Grau-du-Roi fait alors partie de la commune d'Aigues Mortes avant de devenir indépendant en 1879.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité