Actualité générale.

NÎMES Recherché, il refuse d’être interpellé et ordonne à son chien de mordre les policiers

Photo d'illustration

Les policiers du commissariat de Nîmes ont effectué, mercredi, une interpellation houleuse...

Alors qu'ils ont reconnu un homme recherché par la justice pour une condamnation de trois ans liée à un trafic de stupéfiants, le suspect a refusé d'être contrôlé, puis interpellé. Cet homme de 48 ans, bien connu des autorités, a reçu des renforts pour éviter l'arrestation. Son fils âgé d'une vingtaine d'années lui est venu en aide.

Mais il détenait également un chien, un "américan Staff", considéré comme un chien d'attaque à qui il a ordonné de mordre les fonctionnaires de police qui n'ont pas été blessés lors de cette opération musclée. Le suspect a finalement été placé en détention. Il sera jugé ce jeudi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nîmes. Son fils a écopé lui d'une convocation en justice dans quelques mois.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité