Actualités

PAYS D’UZÈS « Des zones d’ombre » sur l’Ombrière ?

Jacques Bizet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le chantier du centre culturel de la Communauté de communes du Pays d’Uzès, l’Ombrière, a beau être bien avancé, Jacques Bizet ne lâche rien.

Ce citoyen, ancien membre fondateur du collectif qui a dénoncé le projet de l’Ombrière, continue de demander l’accès à un certain nombre de documents. Sans succès. Dans un texte, il dénonce « des zones d’ombre insupportables » sur ce dossier.

Rembobinons : Jacques Bizet demande le 27 février 2018 à la CCPU l’accès à 16 documents. « Sans réponse, j’ai saisi l’organisme national CADA (la Commission d’accès aux documents administratifs, ndlr) […] Elle m’a rendu un avis favorable. Toujours sans réponse, j’ai saisi le tribunal administratif. Le dossier est en cours d’instruction », retrace Jacques Bizet.

En parallèle, il a saisi le Défenseur des droits départemental, qui a saisi son homologue à Paris. « En ces temps où les citoyens appellent à être entendus et respectés, ceci illustre les problèmes révoltants auxquels ils sont confrontés face à des élus figés dans une conception excessive et dépassée de leur pouvoir et où règnent absence de dialogue, déni démocratique et mépris ; y compris vis-à-vis des organismes médiateurs », ajoute Jacques Bizet.

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité