ActualitésSociété

GARD Rassemblement contre les violences faites aux femmes ce samedi

Réunion sur les violences conjugales à La Grand'Combe. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Réunion sur les violences conjugales à La Grand'Combe. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Tandis que le Grenelle des violences conjugales touche à sa fin, une marche contre les violences sexistes et sexuelles aura lieu dans plusieurs villes de France, ce samedi 23 novembre. À Nîmes, le rassemblement est prévu à 15h devant la Maison carrée. Le Parti communiste d’Alès appelle à rejoindre le mouvement.

Deux jours avant la "Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes", qui aura lieu le 25 novembre, le collectif #Noustoutes veut se faire entendre. Après les agressions sexuelles dénoncées sur les réseaux, les manifestations, le nombre de féminicides qui augmente au fil des jours (plus de 130 connus à ce jour), la colère ne cesse de croître.

Et ce, malgré le Grenelle contre les violences conjugales voulu par le Gouvernement, qui a débuté le 3 septembre dernier et rendra ses conclusions ce 25 novembre. Pour la section du Parti communiste d’Alès, « ce plan n’est pas à la hauteur vu l’ampleur de la situation […] Les solutions existent, les compétences aussi. Depuis plus de 50 ans, les associations et les professionnels travaillent, proposent, mais n’ont pas souvent la possibilité de remplir leur mission par manque de moyens ».

L’Union syndicale solidaires, qui « n’attend rien de ce Grenelle » rappelle que, « discrètement, le Gouvernement a supprimé l’Observatoire qui dénombrait notamment les violences sexistes et sexuelles. Truquer ainsi la réalité est honteux et révoltant. » Le syndicat dénonce également « des dysfonctionnements flagrants » suite à « une enquête du journal Le Monde montrant qu’un tiers des femmes avait porté plainte ou déposé une main courante avant d’être assassinées ! »

Pour faire bouger les lignes, organisations syndicales et associations appellent à se retrouver dans la rue, ce samedi 23 novembre à 15h sur la place de la Maison carrée à Nîmes. Pour les Alésiens qui souhaitent se joindre au rassemblement du covoiturage est possible au 06 66 94 30 32.

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité