ActualitésCultureSociété

MERCREDI CULTURE Décembre au Musée de la romanité

Une belle façon de clore 2019 sur une note culturelle avec de nombreuses animations.

Une salle très romaine (Photo Anthony Maurin).

En décembre, et à l’approche des fêtes de fin d’année, le Musée de la romanité vous a préparé une programmation riche, éclectique et familiale : dédicaces, visites guidées thématiques, conférence, spectacle et atelier pour enfants lors des vacances de Noël, et nouvelle exposition temporaire...

Une conférence donnée par Christophe Vendries, professeur d’histoire romaine à l’université Rennes II, se tiendra le mercredi 4 décembre à 18h30 à l'auditorium (gratuit dans la limite des places disponibles). Le thème ? " Le musicien de métier dans la Rome antique : du texte à l’image ". Tout un programme...

Rome attirait en effet l’essentiel des musiciens de métier parce qu’elle était la ville des spectacles par excellence. Afin de répondre aux besoins croissants de la vie publique et privée, la ville a vu émerger nombre de musiciens. Les inscriptions et les monuments funéraires nous en apprennent beaucoup sur leurs origines et leur statut.

Par ailleurs, l’iconographie du musicien permet d’étudier la façon dont le défunt a voulu se faire représenter après sa mort. Enfin, il sera question de déterminer si les modèles observés à Rome ont gagné l’Occident, et notamment la Gaule.

Mythes gréco-romains

Autres rendez-vous à ne pas manquer et faisant partie du cycle de visites guidées thématiques " Mythes et religions ", les visites des dimanche 8 décembre (10h30) et samedi 28 décembre (10h30). Le thème ? Là encore aucun doute sur la qualité car " Les mythes gréco-romains " laissent la part belle à de nombreuses pièces nîmoises.

Symbole ou miroir, à travers les aventures et les passions des dieux et des héros, la mythologie raconte notre histoire. Cette première visite de la thématique " Mythes et religions " vous propose d’aborder, par le prisme des œuvres du musée, les histoires passionnantes de certains grands personnages mythologiques comme Bacchus et l’éloge de l’ivresse, Hercule et ses 12 travaux, Athéna et sa chouette, Achille et Ajax, héros de la guerre de Troie... D'une durée d'1h30, la visite se paie 12 euros en tarif plein et 9 euros en réduit (comptez 6 euros pour les enfant mais cette visite est conseillée aux plus de 12 ans).

Le samedi 14 décembre, de 15h30 à 17h30, est programmée une dédicace jeunesse dans le hall d’accueil du musée. Des histoires de héros et héroïnes mythiques seront assurées par Christine Palluy, autrice jeunesse.  Hercule, Ulysse, Jason, etc., leurs récits légendaires ont bercé notre enfance... À travers les mots de Christine Palluy, qui dédicacera ses ouvrages, les aventures de ces héros et héroïnes mythologiques reprennent vie et s’enrichissent d’illustrations d’une grande finesse. Laissez-vous embarquer dans son univers, celui d’un voyage mythique aux allures de Madeleine de Proust qui ravira petits et grands.

Nîmes au fil de l'Histoire selon Francine Cabane et Danièle Jean et par Alcide (Photo Anthony Maurin).

Autre session de dédicace, plus forcément pour les jeunes mais qui concerne tout le monde, le dimanche 15 décembre, de 16h à 18h, Francine Cabane et Danièle Jean, professeures d’histoire et de géographie qui viennent de faire paraître aux éditions Alcide leur magnifique " Nîmes au fil de l’Histoire " qui relate le récit d’une épopée fantastique de plus de 2 000 ans, au gré de monuments, d’hommes et de femmes qui ont marqué de leur empreinte la cité. Toujours dans le hall d’accueil du musée et toujours gratuit (pas le livre bien entendu) !

L'exposition temporaire est elle aussi encore de la partie (jusqu'au 8 mars 2020). " Bâtir un empire. Une exploration virtuelle des mondes romains " est une étonnante exploration virtuelle de l’empire romain... Grâce aux formidables capacités des nouvelles techniques de numérisation, voyagez dans l’Histoire, au fil de projections spectaculaires des sites archéologiques de Palmyre, Aphrodisias, Leptis Magna ou encore Pompéi. Alliant monuments méconnus et symboles du patrimoine mondial, l’exposition " Bâtir un empire " vous invite à découvrir les modèles urbains et architecturaux des cités romaines dans tout le bassin méditerranéen, si différents et à la fois si semblables.

Ensemble de statues retrouvé route de Beaucaire (Photo Anthony Maurin).

Enfin, que serait la période de Noël sans les contes qui vont avec ? Depuis la nuit des temps, les jours raccourcis qui se rallongent ont fait parler les hommes. Cette fois, c'est une femme qui viendra conter les Saturnales aux jeunes nîmois pour un spectacle-atelier adressé aux 5-10 ans.

Les " Contes aux Saturnales " rappelleront à tous que dans l’Antiquité, avant le 25 décembre, étaient célébrées les Saturnales. En effet, le 21 décembre est la nuit la plus longue de l’année... Après cette nuit, le jour est de retour et marque la victoire de la lumière sur les ténèbres. Il était donc coutume de fêter Saturne, dieu de l’agriculture, puisqu’avec le retour du jour viennent les abondantes récoltes.

À cette occasion, on organisait de grands repas dans la joie, on échangeait des cadeaux, tout le monde était libre, même les esclaves ! C’est ce moment de festivités que sont invités à découvrir les plus jeunes. À travers le récit de Léna, une vieille nourrice grecque, qui réunit autour d’elle les enfants de la maison, ceux du maître et des esclaves, ils vont découvrir ses histoires venues de loin, celles de son enfance, du fond des temps... Après quoi, lors de l’atelier, ils réaliseront un soleil invaincu (Sol Invictus) représentant le triomphe de la lumière.

D'une durée d'1h30, le tarif enfant est de 6 euros, 12 euros pour les adultes (9 euros en réduit) et chaque bambin doit être accompagné. Rendez-vous les samedi 21 décembre à 15h, dimanche 22 décembre à 10h30 et 15h et pour finir, le lundi 23 décembre à 10h30 et 15h.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité