ActualitésSociété

NÎMES Berlioz dans les arènes, toute une histoire

Via des concert, lecture, conférence et rencontre, les mardi 3 décembre et mercredi 4 décembre, Carré d'art et le Musée de la romanité célèbrent le 150e anniversaire de la mort d'Hector Berlioz et de ses spectacles dans l'amphithéâtre nîmois.

Tout débute le mardi 3 décembre prochain à 17h45 à Carré d’art (auditorium accès libre) par un concert organisé par le conservatoire de Nîmes. Il sera donné par les élèves confirmés et des extraits d’œuvres de Ludwig van Beethoven (sonate, quatuor), de Christoph Willibald Gluck (air d’opéra), de Franz Liszt (piano) et d’Hector Berlioz (L’Enfance du Christ, La Captive) seront mises en miroir avec quelques textes du critique Berlioz, toujours enthousiaste, parfois impertinent… Laissez-vous séduire par les émotions et l’imagination romantiques !

Passons ensuite aux rencontres avec " Les spectacles musicaux dans l'amphithéâtre de Nîmes ". Le mercredi 4, de 9h à 17h, au Musée de la romanité et avec le conservatoire de Nîmes pour partenaire (accès libre), vous vous demanderez "Comment les romains accueillaient-ils la musique lors de leurs spectacles ?" "De quelle manière se sont déroulées les représentations de Berlioz dans l’amphithéâtre nîmois à l’orée du XXe siècle ?" "Quel lien se construit entre démocratisation républicaine et oeuvre berliozienne ?" "Quelle sélection programme un impresario de nos jours ?" Les rencontres vous proposent un panorama de ces aspects avec des acteurs investis dans chaque domaine : archéologue, musicologue, conservateur, producteur de spectacles.

À 15h, la table ronde fédérera les intervenants et le public autour d'une question, " Vous avez dit " fantastique ?" Les intervenants, de qualité forcément, seront Christophe Vendries (université de Rennes 2), Aleth Jourdan (Musée du vieux Nîmes), Corinne Schneider (France Musique), Sabine Teulon Lardic (CRD Nîmes, université Montpellier 3) et Stéphane Métayer (Adamconcerts).

Renseignements au 04.66.76.71.59.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité