ActualitésSociété

NÎMES Le CHU coopère encore plus avec Montpellier

Le Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes Carémeau (Photo Anthony Maurin).

La synergie entre le CHU de Nîmes et celui de Montpellier a notamment pour objectif de structurer l'offre de soins entre les deux établissements, de promouvoir et d'harmoniser les enseignements, de développer des projets de recherche innovants (recherche clinique et translationnelle).

Le rapprochement de deux établissements de santé correspond aux souhaits formulés en 2018 par la Cour des comptes de voir les CHU se structurer en réseau. Pourtant, dès et depuis 2009, un Groupement de coopération sanitaire (GCS), trois Fédérations hospitalo-universitaires (FHU) et 12 Fédérations médicales hospitalo-universitaires ont été mises en place. Cette belle dynamique fonctionne et se poursuit avec la validation prochaine de deux nouvelles coopérations dans le domaine de la santé publique et de la cytologie pathologique.

Cela permet également de renforcer l'attractivité des deux CHU en matière de prise en charge complexe associée à un plateau technique et à un corps médical hospitalo-universitaire de haut niveau reconnu au plan national, européen voire international.

La coopération interhospitalière repose sur une volonté commune de complémentarité respectueuse de l’intégrité institutionnelle des deux CHU et de leurs compétences respectives. Elle repose sur trois types de dispositifs structurants qui sont le Groupement de coopération sanitaire, la Fédération hospitalo-universitaire et la Fédération médicales hospitalo-universitaire.

Une journée commune

Les CHU de Nîmes et Montpellier et ont participé à une journée commune autour des Fédérations médicales hospitalo-universitaires (FMHU) afin de mettre en lumière la dynamique de coopération existante entre ces deux établissements.

Parmi les douze fédérations, la cardiologie propose des actions structurées en termes de soins, d’enseignement et de recherche. La fédération de cardiologie a pour mission d’organiser une gradation des parcours des patients sur le territoire régional, notamment à l’est de l’Occitanie, en fonction de leur pathologie et des moyens de chaque établissement.

En terme de temps médical, la fédération a formalisé des conventions de mise à disposition de personnel médical. Concrètement, cela permet aux praticiens de Nîmes de proposer des consultations à Montpellier et, vice versa. De la même manière, le plateau technique de cardiologie interventionnelle ou d’exploration cardiologique non invasive est mutualisé en fonction des disponibilités. territorial en cardiologie et l’insertion des jeunes professionnels.

Un maillage réfléchi et une meilleure recherche

Les équipes de cardiologie des deux CHU mettent également en oeuvre une démarche commune de recrutement des futurs médecins au sein de la fédération. Dans le cadre d’une prospective hospitalo-universitaire commune, elles soutiennent une politique de création de postes d’assistants à temps partagé dans les différents Groupements hospitaliers de territoire (GHT), en vue de faciliter le maillage.

Pour finir et en matière de recherche, outre le dépôt de projets communs et la tenue d’un listing des essais disponibles dans chaque établissement, ce travail coopératif permet de nouer des relations entre les
unités de recherche de Montpellier et de Nîmes. Dans le domaine de la recherche fondamentale cardio-vasculaire, cela permet notamment d’augmenter le nombre de patients inclus dans les essais industriels et de développer des publications scientifiques permettant la reconnaissance d’une expertise commune au niveau national, européen et international.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité