Actualités

RODILHAN Le gymnase réhabilité, Pierre Barrère honoré

Au centre, Serge Reder le maire de Rodilhan (Photo Corentin Corger)

Ce samedi matin, la commune de Rodilhan a inauguré les travaux de réhabilitation du gymnase. À cette occasion, le complexe sportif a été rebaptisé du nom de Pierre Barrère, le premier maire du village.

Après la création d'un deuxième stade de foot il y a quelques années, l'offre sportive de Rodilhan se renforce avec la réhabilitation du gymnase municipal. Et c'est peu de le dire que cet équipement en avait besoin tant il était vétuste. "Il date de 1974, fallait bien que l'on s'en occupe", concède le maire Serge Reder. Alors pendant neuf mois, l'infrastructure a subi une rénovation complète : charpente, sol, habillage extérieure... Pour un montant total de 1,5 M€.

La plus grande partie de cet investissement a été financée par la commune (680 000 €) mais elle a pu compter sur le soutien des collectivités. La Région Occitanie, représentée par son vice-président délégué aux sports Kamel Chibli, a versé 330 000 €. Dans le cadre des fonds de concours, auxquels tient fièrement Yvan Lachaud, Nîmes Métropole a participé à hauteur de 440 000 €. Enfin, au nom du contrat de ruralité, l'État a apporté 100 000 €.

Une salle toute neuve, équipée en bois, notamment pour l'équipe de futsal (Photo Corentin Corger)

Pour cette inauguration, le préfet Didier Lauga a tenu à être présent. Une venue saluée par Serge Reder qui lui a remis la médaille de la ville. "Vous n'êtes pas rancunier car je vois qu'il y a un taureau dessus", s'est exclamé le préfet, faisant référence à la corrida qui se tient chaque année à Rodilhan et qui oblige un déploiement important des forces de l'ordre. Pour clore le parterre de personnalités, la députée Françoise Dumas et la sénatrice Vivette Lopez étaient également au rendez-vous.

Une belle réhabilitation tout en bois pour un gymnase qui accueille de nombreuses activités sportives : gym, danse, badminton, futsal et également tous les lotos de fin d'année des associations. "On a fait poser un revêtement pour éviter de dégrader le sol", a expliqué le premier édile. Un coup de neuf pour la plus jeune commune du Gard qui existe depuis le 8 février 1962 lorsque le hameau de Rodilhan, appartenant alors à la commune de Bouillargues, a pris son indépendance.

Le complexe sportif a été rebaptisé du nom de Pierre Barrère, premier maire de la commune (Photo Corentin Corger)

Et c'est sous le mandat de Pierre Barrère (1926-2009), premier maire du village jusqu'en 1983 que ce centre sportif a vu le jour. En hommage, Serge Reder, seulement le troisième maire de la commune, a rebaptisé ce lieu du nom de son prédécesseur. Un véritable complexe sportif qui comprend le stade de foot, le dojo et quatre courts de tennis.

Désormais, c'est l'hôtel de ville qui va subir une extension tout comme la proche galerie marchande où une supérette va voir le jour. "Les travaux vont bientôt commencer et la livraison est prévue autour de septembre 2020", a commenté Patrice Planes, le troisième adjoint délégué aux finances, à la culture et aux associations. Rodilhan se modernise et on se demande bien qui prendra la suite des opérations au cas où si Serge Reder ne repart pas pour un quatrième mandat.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité