A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Piqués par Maja et les Bordelais, les Crocos anesthésiés

Dès la 11e minute de jeu, les joueurs ont dû regagner les vestiaires [Photo via MaxPPP]
Dans un match arrêté 26 minutes en première période, les Crocos ont sombré 6-0 à Bordeaux. Un score fleuve en Gironde qui risque de laisser des traces à trois jours d'affronter Lyon, aux Costières. 

Bizarre, voilà comment on peut qualifier cette rencontre de ce soir. Une équipe locale, cinquième du championnat dotée d'une enceinte de 42 000 places, qui affiche quasiment fauteuil vide pour un match de Ligue 1. L'affluence était bien loin des 12 000 spectateurs annoncés. Certes, le 19e du classement, qui plus est en semaine, n'a pas vocation à déplacer les foules. Dans cette ambiance de match à huis clos, seul Adli se procurait une occasion mais sans danger pour l'arrière-garde nîmoise (4e).

La deuxième bizarrerie arrivait à la 11e minute de jeu, lorsque M. Turpin arrêtait la rencontre et renvoyait les deux équipes aux vestiaires. Une décision logique justifiée par la présence d'une trentaine de supporters bordelais des Ultramarines au bord de la pelouse. Ces derniers, capricieux, refusaient de quitter cette zone tant qu'ils n'avaient pas installés leur banderole à l'encontre de deux dirigeants du club (Messieurs Longuépée et Thiodet).

Une situation qui durera 26 minutes où le côté ahurissant prendra le dessus. À aucun moment des forces de l'ordre ne sont intervenues. Seuls des stadiers se contentaient d'empêcher l'envahissement. Une fois le forfait des Ultras accompli, le match a pu reprendre. À la reprise, Ferhat était à l'oeuvre pour la première opportunité des Crocos. Son tir croisé du droit fuyait le cadre (14e). Pourtant bien en place, les visiteurs déjouaient en seulement trois minutes.

La triple piqûre de Maja

Bernardoni sauvait d'abord la maison rouge sur la tête de De Préville (23e) mais il ne pouvait ensuite rien face à Maja qui se présentait seul face à lui (1-0, 26e). Un but d'abord refusé pour hors-jeu et finalement accordé par la VAR. Une situation qui fait malheureusement partie du quotidien de ce championnat. Sur le ralenti, Miguel tardait à s'aligner et l'attaquant girondin semblait en position licite au moment de la passe. Contrairement à samedi dernier, les Gardois montraient davantage de signes de réactions. Une volonté illustrée par les deux frappes lointaines du gauche signées Fomba (29e) et Sarr (34e), qui terminaient toutes à côté de la cage gardée par Costil.

Joshua Maja a inscrit un triplé face aux Nîmois [Photo via MaxPPP]
Une rencontre bizarre comme de subir le break alors que Nîmes était dans un temps fort. Intelligemment placé dans le cœur du jeu depuis le début de la rencontre, Adli éliminait facilement un Fomba trop tendre pour servir Maja qui doublait la mise (2-0, 37e). Cette fois-ci c'est Martinez qui lâchait le marquage et l'alignement. Le Nigérian trompait le gardien prêté par Bordeaux du droit. Un score regrettable pour les Nîmois, punis sur deux erreurs défensives, alors qu'ils affichaient quelques bonnes intentions.

Au retour de la pause, les Nîmois sombraient. Le troisième but intervenait consécutivement d'un manque d'agressivité de Ripart qui perdait le ballon devant Jovanovic et d'Alakouch qui ne gênait pas assez Maja au moment de sa frappe (3-0, 53e). L'ancien joueur de Sunderland piquait une troisième fois, laissant les Crocos anesthésiés. L'addition se corsait dans la foulée quand du milieu de terrain De Préville s'en allait dribbler Bernardoni et marquer dans le but vide (4-0, 58e). Un but encore une fois entaché d'une mauvaise gestion du hors-jeu par la défense rouge, déboussolée.

La marée bleue déferlait et chaque vague ravageait la défense nîmoise. Otavio, ajustait Bernardoni après une passe magnifique d'Adli (5-0, 76e). L'ancien Parisien a été l'homme du match ce soir en compagnie de Maja, triple buteur. Non rassasié, le milieu brésilien s'offrait un doublé d'une frappe lointaine légèrement touchée par le portier gardois, en vain (6-0, 87e). Le cauchemar s'arrêtait enfin pour le Nîmes Olympique qui va devoir vite se relever de cette terrible défaite puisque Lyon se présente aux Costières, vendredi.

De Bordeaux, Corentin Corger

16e journée de Ligue 1. Stade Matmut Atlantique. GIRONDINS DE BORDEAUX - NÎMES OLYMPIQUE 6-0 (mi-temps : 2-0). Arbitre : M. Turpin. Buts pour Bordeaux : Maja (26e, 37e, 53e), De Préville (58e), Otavio (76e, 87e). Avertissements à Bordeaux : Jovanovic (64e), Adli (66e). Avertissement à Nîmes : Alakouch (44e). 

Bordeaux : Costil (cap.) - Sabaly (Kwateng, 80e) , Jovanovic, Koscielny, Pablo, Cafu - Otavio, Aït-Bennasser - Adli, Maja (Basic,75e), De Préville (Kalu,67e). Remplaçants non utilisés : Poussin, Mexer, Bellanova, Hwang. Entraîneur : Paulo de Sousa. 

Nîmes : Bernardoni - Alakouch (Paquiez, 67e), Briançon (cap.), Martinez, Miguel - Fomba, Deaux (Valls, 67e) , Sarr - Ferhat, Duljevic, Ripart (Buades, 77e). Remplaçants non utilisés : Dias, Denkey, Stojanovski. Entraîneur : Bernard Blaquart.

 

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Piqués par Maja et les Bordelais, les Crocos anesthésiés”

  1. Il faut sauver Nimes Olympique,trouver de l’argent pour recruter des joueurs,Mrs Assaf et Bourdin,il faut emprunter aux banques,les taux sont bas,les supporters faisons une cagnotte en ligne,il faut se battre pour le club…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité