Faits Divers

GARD Ils organisaient un trafic de cigarettes en passant sous la neige par les chemins des douaniers

Ils achetaient des centaines de cartouches en Andorre qu'ils revendaient dans des épiceries et bars de Nîmes, Avignon et Montpellier. Le montant de la fraude s'élève à plus de 2 millions d'euros.

D.R/ photo d'illustration.

Deux anciens légionnaires et un autre complice sont devant le tribunal correctionnel de Nîmes, ce vendredi 6 décembre, pour un très important trafic de cigarettes.

Le mode opératoire était bien organisé avec d'anciens militaires originaires des pays de l'Est à la manœuvre. Plusieurs voyages étaient organisés chaque mois au rythme d'une à deux expéditions chaque semaine, de septembre 2015 à mai 2017, avec à chaque fois au moins trois hommes qui achetaient des centaines de cartouches de cigarettes en principauté d'Andorre.

Des cartouches qu'ils ramenaient par des chemins pédestres au milieu de la forêt des Pyrénées. Ils voyageaient parfois sous la neige sur les sentiers dit de douanier et effectuaient de longues randonnées vers des véhicules qui les attendaient côté Français. Ils ont été contrôlés à plusieurs reprises avec des lunettes nocturnes et équipés de raquettes à neige.

À chaque voyage, chaque randonneur avait dans son sac à dos plus de trente kilos de cigarettes. Des cigarettes qui étaient acheminées vers les épiceries de nuit et bars de Montpellier, Nîmes et Avignon. Un véhicule transportait les cartouches venus d'Andorre vers le Gard, l'Hérault et le Vaucluse avec une voiture ouvreuse comme dans les trafics de stupéfiants pour éviter le moindre contrôle de gendarmerie.

Les douanes ont évalué le préjudice à près de 2 millions d'euros. Les prévenus sont défendus par maître Marc Roux et Gallix, tandis que le syndicat des buralistes gardois, qui s'est constitué partie civile, est assisté de maître Romain Léonard.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité