A la uneActualitésSociété

LUNDI SANTÉ Le diabète dépisté à la nouvelle clinique Bonnefon

(Photo Anthony Maurin).

Demain, mardi 10 décembre de 10h à 18h30, des ateliers de prévention autour du diabète seront animés par des professionnels de santé de l’établissement, au sein de la nouvelle clinique Bonnefon à Alès.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014. La Fédération internationale du diabète qualifie le phénomène de véritable pandémie, car la progression est considérable. Ainsi, l’OMS prévoit 622 millions de diabétiques d’ici 2040.

On peut donc le dire sans alourdir la question, le diabète est un des fléaux du siècle en cours. Avec une alimentation toujours plus salée, sucrée et pensée par les modèles industriels de masse, il est difficile de passer à travers les maille de cette maladie qui se caractérise par une hyperglycémie chronique, c'est-à-dire un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé.

Des intervenants de qualité

Les intervenants (diététiciennes, animatrice sportive, psychologue...) de la clinique Bonnefon auront pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre les facteurs de risque liés au diabète, notamment l’alimentation, avec les index glycémiques. Dans cette optique, plusieurs activités seront animées par des professionnels de santé.

(Photo libre de droit).

Les élèves infirmiers diplômés d’État feront les tests de glycémie aux personnes désireuses de se faire dépister. Des diététiciennes organiseront un atelier autour de la nutrition et présenteront des ateliers d’éducation thérapeutique du patient. Une diététicienne libérale présentera un livre de desserts à index glycémiques bas qui sera accompagné de délicates dégustations. Une psychologue s'occupera des addictions au sucre et au stress.

Une animatrice sportive gérera un atelier de gymnastique adaptée. La projection d’un film suivi d’une discussion avec des diététiciennes et des médecins sera elle aussi organisée. Des plateaux repas à index glycémique bas seront servis au personnel et aux patients et une dégustation de pain à index glycémique bas viendront agrémenter la journée.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité