Faits Divers

NÎMES Femme tuée et cachée dans le coffre du clic-clac : le procès s’ouvre ce matin

Un homme de 53 ans comparaît à partir de ce mercredi matin et pour trois jours devant la cour d'assises du Gard. Il est accusé d'homicide volontaire.

Photo d'illustration

Deux hommes avancent affolés vers une patrouille de police qu'ils croisent à hauteur du quartier Gambetta, à Nîmes. Il est minuit trente ce dimanche 14 février 2016 et les forces de l'ordre pensent qu'ils font face à deux personnes alcoolisées...

D'autant que le locataire d'un appartement du quartier tient des propos curieux et explique qu'il vient de découvrir une femme décédée dans le coffre de son canapé clic-clac. Les policiers se rendent sur place et constatent avec effroi la présence du corps d'une femme, porteur de traces de violences.

Rapidement, le locataire du studio et son ami sont innocentés. Ils ont découvert la victime en ouvrant le clic-clac en position de lit. Le locataire explique qu'il prêtait régulièrement son appartement. L'enquête avance rapidement et permet de cibler un Espagnol, âgé de 50 ans à l'époque. Un personnage violent qui avait eu des problèmes avec le voisinage durant son séjour dans cette habitation. Un homme qui est introuvable depuis le décès d'une femme du quartier, âgée de 57 ans.

Un suspect qui a été interpellé sur la Côte d'Azur trois mois plus tard et qui reconnaît devant les policiers qu'il peut être violent lorsqu'on le provoque. Il a été plusieurs fois condamnés notamment pour des vols et des violences. Les débats vont durer jusqu'à vendredi.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité