A la uneHandballSports GardUSAM

USAM Les Nîmois passent la sixième

L’USAM a facilement disposé d’Istres et termine l’année 2019 au Parnasse avec une sixième victoire consécutive en Lidl Starligue.

Nicolas Nieto et les Nîmois ont survolé les débats (photo USAM)

Sans trembler la Green team s’est imposée 34-22 face à Istres, confortant par la même occasion sa deuxième place au classement de Lidl Starligue.

Pour ce dernier rendez-vous de l’année 2019 à domicile, la mission de l’USAM était claire : conserver la très bonne dynamique en Lidl Starligue en décrochant une sixième victoire consécutive et rester à la deuxième place du classement. Sachant que Toulouse (3e) accueillait Montpellier (4e), il y avait une très belle opération à faire en cas de succès.

Mais avant de célébrer les fêtes de fin d’année en toute quiétude, il fallait faire le boulot et écarter des Provençaux qui sont bien au chaud dans le ventre mou de l'élite française. Sur le papier, c’était tout à fait à la portée des Nîmois. Mais bien qu’étant sérieux, les joueurs de Franck Maurice ne débutaient pas la rencontre avec la même rage que lors de leurs précédentes sorties au Parnasse. Certes, la Green team faisait la course en tête mais sans distancer les Istréens (9-7, 15e).

La plus large victoire de la saison pour Nîmes

Passé le premier quart d’heure, la bande à Rebichon enclenchait la vitesse supérieure. Desbonnet sortait une série d’arrêts (10 en première période) et les contre-attaques nîmoises faisaient mouche. La différence sur le terrain se matérialisait au tableau d’affichage où les Verts prenaient leurs distances (14-10, 24e). L’écart de quatre unités restait stable jusqu’à la mi-temps (17-13). Nîmes regagnait les vestiaires en ayant rendu une première copie propre mais sans folie. Il est à noter que Tabarand, le gardien de but d’Istres, n’avait arrêté que trois des 20 tirs nîmois.

Libérés de tout stress, les Usamistes récitaient tranquillement leurs gammes, n’hésitant pas à faire et se faire plaisir. Desbonnet régalait dans les cages et Prandi donnait le tournis aux Istréens. Dans cette balade de fin d’année, il fallait bien trouver un intérêt. Alors le petit défi consistait à savoir si les Nîmois allaient remporter leur plus large victoire de la saison qui était avant ce match de neuf buts (contre Dunkerque et Csurgoi).

La fin de la rencontre virait au festival, voire au feu d’artifice de l’USAM. À l’issue de ce match qui ne restera quand même pas dans les mémoires, Nîmes a rempli toutes ses missions. La série de victoires se poursuit, la deuxième place est conservée et le record de la victoire la plus large est tombée (+12, 34-22). Plus qu'une victoire à Saint-Raphaël, mercredi prochain, pour que les Verts passent de belles fêtes l'esprit tranquille et en pensant déjà à la coupe d’Europe qui arrivera au mois de février.

Norman Jardin

12e journée de Lidl-Starligue. Le Parnasse. USAM – ISTRES 34-22 (mi-temps 17-13).

USAM : Paul, Desbonnet (20 arrêts) ; Gallego (5), Rebichon, Salou (3), Gibernon (1), Guigou (1), Kaabeche, Padolus, Tobie (4), Acquevillo (3), Nieto (1), Biagui, Prandi (6), George (6) et Sanad (8).

ISTRES : Tabarand (), Harbaoui () ; Sevaljevic (3), Roche (1), Hubert (1), Nielsen (2), Paul, Boschi (4), Crepain (2), Hosni (1), Tuzolana (2), Grosas, Parisini (3), Laguillaume (3), Guillaume et Daoud.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité