ActualitésSociété

NÎMES Franck Putelat et sa cuisine classique fiction

Franck Putelat.

Installé à Carcassonne depuis 20 ans (mais aussi à Nîmes depuis 2018 et son arrivée à la tête de la Table du 2 au Musée de la Romanité), Franck Putelat est probablement le plus méditerranéen des chefs jurassiens. Il sort un livre de photos de ses recettes qui devrait ravir les gourmets et les esthètes culinaires.

À la tête de son restaurant Le Parc depuis 2006, le chef y propose une cuisine inventive qui exalte les produits de sa région d’adoption. Bocuse d’Argent en 2003, titulaire de 2 étoiles au guide Michelin depuis 2012, ce cuisinier hors pair né en 1969 dirige également les cuisines de la brasserie Quatre temps à Carcassonne, ainsi que celle du restaurant du Musée de la romanité de Nîmes.

Inlassable travailleur en quête du meilleur produit, il vient de remporter le concours de "Meilleur ouvrier de France" 2019. Spécialiste du " classique fiction ", Franck Putelat montre sa maîtrise des classiques en les détournant pour mieux les magnifier.

" Dans ma cuisine, je recherche l’essence pure du produit, sa nature propre, son identité pour la sublimer. Sans tape-à-l’œil, un peu comme une mélodie qu’il faudrait tout d’abord épurer à l’extrême, ne garder que quelques notes, avant de pouvoir composer pour la révéler de nouveau ",explicite Franck Putelat. De superbes images du photographe Arnaud Späni viennent illustrer la cuisine graphique et colorée que Franck Putelat vous propose autour d’une trentaine de recettes, véritables chefs-d’oeuvre gustatifs et visuels.

Franck Putelat vit à Carcassonne. Il a partagé la plume avec Didier Thomas-Radux, journaliste au sein du groupe Dépêche depuis une vingtaine d’années et dans le milieu des saveurs depuis toujours. Didier Thomas-Radux a réalisé plusieurs ouvrages sur le patrimoine dont " Le Viaduc de Millau, un défi humain ", " Le Pont du Gard, 20 siècles d’histoires " et un hors-série sur l’histoire de 1907 et de la vigne aux Éditions Midi Libre 2004. Il vit à Montpellier.

Photographe professionnel spécialisé dans la gastronomie, l’architecture, le terroir et paysage, Arnaud Späni a publié plus d’une centaine d’ouvrages en France et à l’étranger.

Aux éditions Privat, Ma cuisine fiction. Franck Putelat et Didier Thomas-Radux, photos : Arnaud Späni. Préface de Georges Blanc. 160 pages, format : 24 x 30 cm, 30 euros.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité