ActualitésSociété

BEAUCAIRE La future école Garrigues Planes en travaux

Les nouvelles salles de classe seront construites à côté de l'école Garrigues Planes (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Tout à côté de l’école Garrigues-Planes les travaux ont maintenant débuté il y a quelques semaines. Fondations et réseaux sont au programme pour la visite de presse d’un gros chantier qui va voir la réalisation d’une nouvelle école maternelle.

Pour ce projet de réhabilitation-extension du groupe scolaire Garrigues Planes tout a commencé lorsque le conseil d’école de Garrigues Planes s’était prononcé en faveur de ce projet de réhabilitation-extension et en réalisant un cahier des charges avec les enseignants qui avaient pu faire part à la commune de tous leurs souhaits.

Depuis, le projet d’extension et de réhabilitation a bien avancé. En effet, à l’issue d’un concours d’architecte, une équipe a été retenue parmi les 49 candidates selon une procédure réglementée associant plusieurs élus d’opposition. L’équipe enseignante a aussi été conviée à préciser certaines demandes.

Les travaux viennent donc de débuter et ils sont découpés en trois tranches. La première pour la création de l’école maternelle neuve. Un bâtiment de six classes et une salle de motricité dont la livraison est prévue au printemps 2020. « Il s’agit d’un terrain municipal libre et sans contraintes de secteur sauvegardé ou de patrimoine architectural. De plus lors de la concertation nous avons entendu les souhaits des enseignants pour pouvoir y répondre jusque dans les détails ", explique Julien Sanchez, maire de Beaucaire.

La seconde tranche des travaux verra la mise en place d’un cheminement entre les deux écoles voisines et la création d’une salle de restauration scolaire sur l’ancienne école. La troisième tranche sera consacrée de la réhabilitation totale de l’actuel bâtiment. Le bâtiment réhabilité accueillera 9 classes élémentaires au moment de la rentrée 2021. À ce moment, Garrigues Planes aura une capacité d’accueil de 375 enfants (contre 200 aujourd’hui). Pour ce projet, d’un coût global de 5 millions d’euros HT, la commune a demandé des subventions auprès de l’État, du conseil régional et du conseil départemental.

 

Franck Chevallier

franck.chevallier@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité