ActualitésSociété

NÎMES Voici le nouveau Palais des congrès

(Photo Anthony Maurin).

C'est acté, le choix du nouveau Palais des congrès de Nîmes est fait. Des quatre derniers en lice, les associés Chabanne et 3XN ont remporté le pompon en livrant une construction tout en finesse mariant verre et pierre blonde à deux pas du Musée de la Romanité.

Les projets remis en octobre et depuis la commission technique y réfléchit. Le jury s'est ressemblé hier matin. Le projet des agences Chabanne et 3XN a retenu 13 des 14 voix. Une conférence de presse sera organisée en janvier pour découvrir pleinement le dossier.

Jean-Paul Fournier (Photo Anthony Maurin)

Le périmètre du palais des congrès est situé sur l’îlot accueillant déjà le Musée de la romanité, il s’érigera au sud de la rue Alexandre Ducros et créera une nouvelle polarité urbaine faisant le lien entre la Porte de France et l’Écusson.

L'actuel emplacement du parking de la CCI et du terrain vague bordant le Musée de la Romanité (Photo Archives Anthony Maurin).

Bâtiment neuf d’une surface d’environ 10 000 m², un auditorium de 700 places à la configuration modulable qui permet également d’accueillir des jauges inférieures pour un budget des travaux estimé à 35 millions d'euros hors taxes (équipements techniques de base, scénographie, mobiliers, équipements audio-vidéos intégrés et aménagements extérieurs compris).

(Photo Anthony Maurin)

Pour garantir l’attractivité de l’équipement face à la concurrence, une attention particulière est portée aux ambiances et au design intérieur pour offrir le meilleur accueil et confort de travail aux usagers. L'architecture du bâtiment intègre les contraintes climatiques de Nîmes pour garantir le confort des usagers dans un souci d'économies d'énergie.

" Le projet des agences Chabanne et 3XN est centré sur l’humain. Sa conception découle d’une analyse fine de l’environnement pour proposer un bâtiment facile à comprendre et intuitif à parcourir. Cela vaut pour tous les groupes d’utilisateurs : congressistes comme résidents locaux. L’équipe a cherché à capitaliser sur le cadre privilégié dans lequel le nouvel équipement s’insère pour créer un lien avec la ville " note la Ville.

(Photo Anthony Maurin)

Au rez-de-chaussée, l’espace pour les expositions professionnelles est ouvert sur le jardin et permettra l’organisation d’événements pour le grand public. Au dernier niveau l’espace de restauration des congressistes dispose d’une terrasse avec vue panoramique sur le Musée de la Romanité, son jardin archéologique et les arènes.

Planning de la suite du projet, 2020-2021, études et procédures administratives, 2022, démarrage des travaux pour une livraison du bâtiment en 2025.

(Photo Anthony Maurin)

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité