Actualités

VAUVERT Conseil municipal de l’année : l’épreuve par cinq

Une large majorité des décisions ont été adoptées à l'unanimité. (Photo Boris Boutet)

Le dernier conseil municipal de l'année s'est déroulé lundi soir à l'Hôtel de ville de Vauvert, dans une ambiance détendue. La majorité des décisions ont été votées à l'unanimité. Retour sur les cinq principaux enseignements de l'épreuve de la soirée. 

Fourrière : direction Le Grau-du-Roi. C'est peut-être la décision qui a fait le plus débat ce lundi soir. Suite au prochain arrêt d'activité de la société Charbois dépannage, SARL située sur la commune et délégataire de la gestion de la fourrière de Vauvert depuis 2017, un contrat temporaire de délégation de service public doit être engagé en attendant la signature d'un nouveau contrat de concession, prévue le 6 mars 2020. La société Le Grau-du-Roi dépannage est la seule à avoir accepté d'accueillir sur la période les véhicules se trouvant en infraction sur la commune de Vauvert.

" Je voterai contre cette décision, a prévenu Jean-Pierre Gusaï, élu d'opposition. Pour les Vauverdois, ce ne sera absolument pas pratique d'aller chercher leur véhicule au Grau-du-Roi. "
" Il n'y avait pas de solution plus proche,
lui a rétorqué le maire, Jean Denat. Faites confiance au travail des employés municipaux qui ont étudié toutes les options possibles. Mais si vous avez une meilleure solution, nous sommes preneurs. " Soumise au vote, la décision a été adoptée malgré l'opposition de Jean-Pierre Gusaï et les abstentions des six élus de la liste Vauvert bleu marine.

62 000€ débloqués pour le projet " Zéro phyto ". Engagée depuis 2014 dans une démarche de suppression des produits phytosanitaires, la commune de Vauvert vient de se voir remettre le label "Terre saine". Afin de pouvoir s'adapter à cette nouvelle situation et s'adapter pour l'entretien des stades, 62 000€, dont les deux tiers pouvant être financés par la Région, doivent être investis en achat de matériel, en formation des équipes et en communication. " Ce travail est très important pour la santé des personnels d'entretien et des usagers ", a affirmé la première adjointe, Katy Guyot.
La décision a été adoptée à l'unanimité.

Les dates des fêtes votives 2020 entérinées. La fête votive de Montcalm se déroulera du vendredi 3 juillet au dimanche 5 juillet, celle de Gallician du mardi 21 juillet au dimanche 26 juillet et celle de Vauvert du samedi 8 août au dimanche 16 août. " Comme chaque année, on doit consulter les communes de Beauvoisin et du Cailar pour ne pas que leurs fêtes chevauchent celle de Vauvert ", a justifié Jean Denat. La décision a été adoptée à l'unanimité.

Un mini-triathlon organisé le 20 mai. L'épreuve se déroulera intégralement sur la place du docteur Arnoux, face aux halles. Il s'agit d'une étape du Fitdays Mgen, organisée par l'association Tigre. L'épreuve est agréée par le ministère de l'Éducation nationale afin de mener des actions de prévention et de promotion de la santé auprès des enfants de 5 à 12 ans et de lutter contre la sédentarité. Elle se déroulera sur un temps scolaire puis sur un temps familial et favorisera la découverte de la natation, du cyclisme et de la course à pied. La décision a été adoptée à l'unanimité.

Un vœu de soutien à la Fédération des manadiers face à l'augmentation des primes assurances. " À l'heure actuelle, face à la nature sauvage du taureau et aux accidents malheureusement possibles lors des manifestations taurines malgré les précautions prises, les manadiers se trouvent désemparés par la volonté actuelle de faire reposer sur leurs seules épaules la responsabilité des sinistres, a indiqué Jean Denat. Alors que ces activités culturelles et festives sont organisées par des tiers, les assureurs ont pour projet imminent de modifier les cotisations des propriétaires du bétail. Si elle se confirmait, cette forte hausse causerait à terme la mort de toute activité taurine et aurait des incidences sur la biodiversité de la Camargue. La Fédération des manadiers a la volonté de mettre en place une charte de qualité afin de diminuer les risques et accidents. Nous devons les soutenir dans cette démarche et d'appeler à la mobilisation collective afin d'empêcher la disparition de nos traditions. " À l'unanimité, le conseil municipal a adopté ce vœu de soutien aux manadiers.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité