A la unePolitique

SPÉCIAL FÊTES L’année vue par… Christophe Rivenq

Christophe Rivenq. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Pendant les fêtes, Objectif Gard vous propose chaque jour à 8h30, un retour sur l'année 2019 et une projection sur 2020 avec une personnalité gardoise.

Christophe Rivenq. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Aujourd'hui, c'est Christophe Rivenq, directeur de cabinet du maire d'Alès et conseiller régional, qui se prête au jeu de l'interview Spécial Fêtes. Les réponses sont à découvrir maintenant !

Objectif Gard : Quelle est, selon vous, la personnalité de cette année 2019 ?

Je pense à Jacques Chirac. Après des années d'incompréhension de la part des Français - il a connu un profond désamour - il finit tout de même comme président de la République préféré des Français devant le Général de Gaulle. Il doit cela à sa chaleur, à son empathie, à son humanisme. C'est un grand homme, qui n'a jamais été carriériste, avec ses défauts et ses blessures. C'est grâce à lui, ou à cause de lui diront certains, que j'ai pris cette voie de la politique. Son décès a été un moment d'émotion.

Quel événement a marqué 2019 ?

Je n'ai pas un événement en particulier, mais une suite d'événements tellement l'année 2019 a été remplie de satisfactions. Je pense tout de suite aux 20 ans du Pôle Mécanique ou aux 20 ans de Myriapolis. 2019, c'est aussi une année rebond pour le territoire. Sur le bassin alésien, le chômage a baissé de 2,5 points. C'est colossal ! On a une dynamique de croissance de +5,8% contre 0,9% sur le Gard. Il y a eu plus de 200 emplois nets créés ces trois dernières années sur Alès.

Je pense aussi aux travaux de la cathédrale qui se terminent. Ça va être fabuleux ! J'ai croisé l'architecte qui m'a dit que c'était un petit Saint-Pierre de Rome. Enfin, il y a les excellents chiffres de la fréquentation en centre-ville avec plus de 6 millions de personnes qui passent en ville chaque année.

Quel est l'événement qui marquera l'année 2020 ?

Les échéances de mars 2020 seront un enjeu majeur. Les maires sont les élus préférés des Français. C'est un moment important de la démocratie. Personnellement, je ne suis pas inquiet car je suis sûr du travail effectué, sûr aussi de l'engagement pendant des années, nuit et jour, 24h/24. Je suis confiant car nous avons transformé cette ville. Je suis également confiant pour l'avenir de ce bassin qui est le territoire d'avenir de l'ex Languedoc-Roussillon, voire de l'Occitanie. Notre parti, c'est Alès.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Si la presse prend pour argent comptant les chiffres de Rivenq, expert en bidouillage de la réalité notamment sur son journal de l’Agglo …l’info est mal barrée.
    Le coeur de ville alésien se meurt et il est en train de l’achever avec les permis distribués à ses petits amis promoteurs en périphérie. C’est juste un constat que chacun peu faire.
    Demandez lui par exemple ce qu’a coûté à la collectivité, aux citoyens, sa bourde sur un emprunt toxique.
    Réponse parce qu’il ne la donnera jamais : 50 millions d’euros. Une bagatelle !

  2. i la presse prend pour argent comptant les chiffres et les propos de Rivenq, expert en bidouillage de la réalité notamment sur son journal de l’Agglo …l’info est mal barrée.
    Le coeur de ville alésien se meurt et il est en train de l’achever avec les permis distribués à ses petits amis promoteurs en périphérie. C’est juste un constat que chacun peut faire.
    Demandez lui par exemple ce qu’a coûté à la collectivité, aux citoyens, sa bourde sur un emprunt toxique.
    Réponse parce qu’il ne la donnera jamais : 50 millions d’euros. Une bagatelle ! Des millions qui seraient bien utiles pour refaire l’assainissement alésien qui n’est pas aux normes selon le dernier arrêté du Préfet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité