A la uneActualitésSociété

NÎMES Deux patinoires, il n’en fallait pas moins !

Carton plein pour les deux patinoires nîmoises en cette période de fêtes de fin d'année.

Entre Carré d'art  et Maison carrée, le luxe de la glace éphémère de la patinoire de Noël (Photo Anthony Maurin).

Évidemment, l'hiver est une chose rare dans nos contrées plus chaudes que froides. C'est justement la raison pour laquelle les Nîmois se jettent sur les loisirs hivernaux pour passer le temps, découvrir de nouvelles sensations ou plus simplement rester un bon moment avec des proches.

En groupe d'amis, seul ou en famille la glisse redonne le sourire (Photo Anthony Maurin).

Certains rient, d'autres épient. Quelques-uns hésitent quand d'autres résistent. Les plus élégants ne sont pas toujours les meilleurs glisseurs et les moins vêtus ne sont pas là pour se voir choir. Les familles sont nombreuses, les ados en groupe aussi. Devant l'éphémère rectangle glacé de la Maison carrée comme dans l'enceinte de Saint-Césaire, le rire est obligatoire, interdiction de se prendre la tête.

Un chute passée et une seconde avant la chute... retrouvez les deux situations ! (Photo Anthony Maurin).

" Nous sommes venus ici parce que c'est grand et que nous pensions qu'il y aurait moins de monde. Cette patinoire est très bien. J'aimerais qu'elle ouvre l'été mais c'est impossible. En tout cas, cet hiver elle est rentabilisée ! L'ambiance est bonne, la glace est meilleure qu'à la Maison carrée et on a un peu plus de place quand même. Je suis avec mes enfants et leurs amis alors c'est mieux ici ", note Marie, une Nîmoise de Camplanier rencontrée à la ''vraie" patinoire municipale.

Les enfants s'amusent et les parents aussi ! (Photo Anthony Maurin).

À la Maison carrée, c'est autre chose. " C'est les vacances et on ne part pas à la montagne. On profite de la vue. C'est vraiment magique de voir la Maison carrée les pieds dans la glace. Si les Romains voyaient ça ! ", s'amuse une grand-mère. Et le petit-fils de répondre sûr de lui, " Les Romains ne faisaient pas du patin ! " Mystère... Pas de traces de ça au Musée de la romanité en tout cas mais jusqu'à 80 patineurs par séance de 45 minutes peuvent se retrouver en situation sur le parvis du monument.

Quelques pas, des balbutiements et bientôt la chute. Plus de peur que de mal, le tour suivant sera meilleur (Photo Anthony Maurin).

" On vient de faire les boutiques. On s'est arrêtés là, on a pris billets et patins et nous voilà dans l'arène. On profite de cet après-midi parce qu'on ne se verra pas jusqu'à la rentrée. C'est vraiment génial de pouvoir patiner ici ! ", assure Sabrina, venue de Rodilhan. Une chose est sûre, les photos et les selfies sont encore plus nombreux que d'habitude !

Les premiers élans affirmés (Photo Anthony Maurin).

" On en fait ici aussi ! On s'amuse bien et la musique est trop sympa. On peut se poser sur les gradins, boire quelque chose à la machine. Les vestiaires sont assez grands même si quand on se change c'est un peu le bordel. Pour le quartier, c'est bien, ça nous permet de ne pas avoir à prendre le bus pour s'amuser. On se régale, le plus jeune de mes enfants a fait ses premiers pas sur la glace, ça nous fera un beau souvenir ! ", avoue fièrement Nacira.

La patinoire éphémère de la Maison Carrée (Photo Anthony Maurin).

Patinoire de Nîmes, 56m x 26m : 140, Avenue Georges-Dayan, 30900 Nîmes. Tel : 04.30.06.78.08. Tarif : 5 euros, 3,50 euros, patin à 3 euros. Billetterie en ligne.

Patinoire éphémère (jusqu'au 5 janvier 2020) de la Maison carrée, 30m x 15m : Parvis de la Maison carrée. Tous les jours de 10h à 18h. Tarifs : 2 euros (entrée + location de patins), 1 euro (entrée seule avec patins personnel).

La patinoire de Saint-Césaire (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité