A la uneActualitésPolitiqueSociété

SPÉCIAL FÊTES L’année vue par… Françoise Dumas

Pendant les fêtes, Objectif Gard vous propose chaque jour à 8h30, un retour sur l'année 2019 et une projection sur 2020 avec une personnalité gardoise.

Françoise Dumas (Photo : Coralie Mollaret)

Aujourd’hui, la Députée Françoise Dumas se prête à l’exercice de l’interview spécial fêtes. Bonne lecture !

Objectif Gard : Que retiendrez-vous de l'année 2019 ?

Sans hésiter, je pense au lancement du Service national universel. Le SNU était une promesse de campagne du président de la République. Un grand projet pour notre nation avec pour objectif de renforcer la cohésion nationale et territoriale, la mixité sociale et la mobilité des jeunes. Le 16 juin dernier, j’étais aux côtés de Geneviève Darrieussecq, la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, et Gabriel Attal, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, pour accueillir la première promotion de jeunes engagés, à Carpentras. Grâce au SNU, l'ensemble d'une classe d'âge pourra partager une expérience citoyenne autour des valeurs de la République.

Pour vous, qui restera comme la personnalité de l'année 2019 ?

Chaque enfant, compagne, compagnon et parent, rencontré aux Invalides, à la base de Sécurité civile de Garons ou à la préfecture de police de Paris, des 13 soldats tombés au Mali, des quatre secouristes de la Sécurité civile et des quatre personnels de la Sécurité civile. Je retiendrai leur dignité, mais aussi la fierté du destin singulier et héroïque de ceux qu’ils aimaient et qui ont donné leur vie pour défendre les valeurs républicaines qui nous protègent. Avec une pensée fraternelle et affectueuse pour mon ami Jean-Marie Bocquel, qui a perdu son fils Pierre, dont il était si fier.

Qui ou quoi marquera l'année 2020 ?

Elle sera marquée par la mise en œuvre de nouvelles mesures en faveur du pouvoir d’achat et de l’amélioration du quotidien du plus grand nombre. Je pense notamment à la suppression généralisée de la taxe d’habitation pour de nombreux Gardois. Nous devons conserver pour 2020 notre capacité à réformer, à transformer, tout en préservant notre modèle social face à toutes les formes de populisme. Dans un contexte de grands bouleversements internationaux, qui inquiètent toutes les démocraties occidentales, il nous faudra également protéger notre place si singulière, en Europe et dans le monde, pour continuer à porter des valeurs de paix et de solidarité.

Etiquette

2 réactions sur “SPÉCIAL FÊTES L’année vue par… Françoise Dumas”

  1. En Marche fait un mal terrible à notre république. Elle agresse, divise et porte atteinte à ses fondements. Toujours plus pour les amis argentés toujours moins pour les Français. Je pense à la réforme des retraites, le président de black Rock France va être distingué de la légion d’honneur, voilà ce qui symbolise au mieux la politique de Macron. Quant à la taxe d’habitation elle sera remplacée par un nouvel impôt.
    Ici à Nîmes, En Marche c’est Françoise Dumas et Valérie Rouverand, l’une roule pour elle même et négocie son soutien et l’autre pour Lachaud avec le député MoDem Berta lorsque Tebib est zappé, avec un référent (Jérôme Talon) qui navigue entre les flots. Plus flou que ça y’a pas. Bref, la machine politicienne turbule.
    Les Nîmois auront l’occasion les 15 et 22 Mars d’envoyer un message très clair à Macron en soutenant une équipe autour d’un candidat qui a le courage d’agir pour eux : Yoann GILLET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité