Actualités

RÉTRO Ce qui a fait l’actu… au Grau-du-Roi

Point d'orgue des 140 ans de la ville, un spectacle de son et lumière projeté sur le phare rénové. (Photo archives Boris Boutet)

La fin de l’année offre généralement l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois à venir… Mais aussi de dresser le bilan de l’année écoulée. Objectif Gard ne faillira pas à cette tradition, en proposant à compter du lundi 23 décembre et jusqu’au 3 janvier, une rétrospective des grands événements dans différentes communes gardoises. Le dernier épisode est consacré à l'unique station balnéaire gardoise. 

La commune a fêté ses 140 ans

Tout au long de l'année 2019, Le Grau-du-Roi a célébré son 140e anniversaire. Point d'orgue des festivités, un spectacle de son et lumière retraçant l'histoire de la commune a été projeté sur l'ancien phare, symbole de la ville, chaque samedi du mois de décembre. Un florilège d'images d'archives faisant la part belle au monde maritime a ravi une assistance toujours nombreuse. Installée à la Villa Parry, une exposition historique était elle aussi proposée pour se plonger dans le passé du Grau-du-Roi.

Image d'illustration du Seaquarium (photo D.R)

L'année 2019 fut décidément riche en anniversaires, puisque les Graulens ont aussi pu célébrer les 30 ans du Seaquarium et les 50 ans de Port-Camargue, le premier port de plaisance d'Europe.

Le phare de l'Espiguette bientôt ouvert au public

Construit en 1869, le phare de l'Espiguette n'est plus habité depuis que la technologie permet son allumage automatisé et sa supervision à distance. Afin de diversifier l'offre touristique proposée au Grau-du-Roi, il sera rénové et pourrait ouvrir ses portes aux visiteurs dès 2021. En relativement bon état, le sémaphore bénéficiera d'une simple restauration, tandis que le gros du chantier devrait concerner les bâtiments annexes qui abritaient jadis les appartements des ingénieurs et des gardiens du phare. Le coût des travaux est estimé à 2,4 M€, financé pour 1 M€ par le Conservatoire du littoral, le reste étant réparti entre l'Europe, l'État, la Région Occitanie, le Département du Gard, la Communauté de communes Terre de Camargue et la commune du Grau-du-Roi.

Le phare de l'Espiguette va être rénové (photo archives Véronique Camplan)

Robert Crauste candidat à sa propre succession, l'opposition divisée

Élu en 2014 avec quelques voix d'avance sur Léopold Rosso, Robert Crauste rêve de briguer un second et dernier mandat en mars prochain. Face à celui qui a soutenu Emmanuel Macron lors de la dernière élection présidentielle, l'opposition paraît bien divisée. Pour preuve, trois candidats à sensibilité de Droite se sont déjà déclarés : Léopold Rosso, Sophie Pellegrin-Ponsole et Charly Crespe. Et si le Rassemblement national a donné son investiture à Emmanuel De Richoufftz, Yvette Flaugère, candidate frontiste en 2014, souhaite elle aussi repartir à l'assaut des municipales. Sans alliance en 2020, le maire sortant pourrait bénéficier d'un boulevard pour sa réélection.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité