ActualitésSociété

L’IMAGE DU JOUR Le préfet du Gard rend hommage à Franck Labois, le policier tué à Bron

Le préfet du Gard a d'abord rendu hommage au policier décédé avant de respecter une minute de silence (Photo Corentin Corger)

Au même moment où s'est déroulé une cérémonie d'hommage national à Franck Labois, le policier mortellement fauché par un fourgon dans la nuit du 10 au 11 janvier à Bron, le préfet du Gard Didier Lauga lui a rendu hommage et a fait respecter une minute de silence. 

Ce vendredi après-midi, à 15h précises, tous les services du ministère de l'Intérieur ont eu une pensée pour Franck Labois, ce policier de la Sûreté départementale du Rhône tué dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020. Agissant dans le cadre d'une enquête pour vol à main armée en bande organisée, il a été volontairement et violemment fauché par le chauffeur d'un fourgon sur une bretelle de sortie du périphérique lyonnais à Bron. Celui qui était entré dans la police nationale en 2005 est mort le 13 janvier des suites de ses blessures.

Alors que se déroulait concomitamment une cérémonie d'hommage national en préfecture du Rhône, en présence du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, un moment de recueillement a été observé en préfecture du Gard. Après avoir rappelé les faits, le préfet Didier Lauga a indiqué que Franck Labois a été nommé chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur ainsi que médaillé d'honneur de la police nationale et de la Sécurité intérieure à titre posthume. Il a également été promu capitaine de police.

Sous une pluie fine, le représentant de l'État, accompagné de son secrétaire général, François Lalanne, du Colonel Laurent Haas, commandant du groupement de gendarmerie départementale du Gard, de Jean-Pierre Dussuet, président du tribunal administratif de Nîmes, et des agents de la préfecture, a observé une minute de silence.

Concernant le décès de Franck Labois, une information judiciaire pour "homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique et vol suivi de violences ayant entraîné la mort" a été ouverte lundi. Ce vendredi, deux personnes sont toujours en garde à vue dans le cadre de l'enquête.

Un extrait de l'hommage à retrouver en vidéo : 

 
 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité