A la uneActualitésSociété

BAGNOLS/CÈZE Handicap : un projet d’habitat inclusif prévu pour 2023

De gauche à droite, Michel Fournier, directeur de l'Esat Véronique, Olivier Donate, directeur général de l'Unapei 30, Catherine Masse, directrice établissements et services, et Bernard Flutte, président de l'Unapei 30. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Un quartier où vivent personnes handicapées et personnes de droit commun en toute harmonie : c'est le projet que veut réaliser l'Unapei 30 (Union nationale des associations de parents d'enfants inadaptés) à Bagnols-sur-Cèze. Bernard Flutte, son président, en a dit plus sur le projet lors de ses vœux à l'Esat Véronique.

"Chez les personnes en situation de handicap, on a plutôt tendance à regarder ce qu'elles ne peuvent pas faire. Là, il s'agit de regarder ce qu'elles peuvent faire", lance Bernard Flutte. Et certaines peuvent vivre seules chez elles, à condition de bénéficier d'un accompagnement spécifique.

Jusqu'à présent ce n'était pas possible car l'Esat (établissement et service d'aide par le travail) de Bagnols ne dispose que d'"un foyer d'hébergement plus vraiment adapté aux normes de sécurité et d'un foyer de vie et d'un foyer d'accueil médical où l'on est à l'étroit", poursuit le président. Quelques résidents vivent dans une forme d'internat à l'intérieur de la structure qui ne compte que 27 places. Mais pas vraiment chez eux.

Un projet nommé Cez'Attitudes

Alors, il y a deux ans, l'idée d'un habitat inclusif a germé. "Ce serait un quartier avec une centaine de logements qui, pour moins de la moitié, accueillerait des personnes en situation de handicap", explique Bernard Flutte. Elles bénéficieraient d'un accompagnement spécifique, par exemple, un veilleur de nuit. Pour l'heure, le lieu où s'implanterait cette réalisation n'est pas connu. "Mais il faut une proximité avec les commerces", précise-t-il. Et la date ? "En 2023, on rentrerait dans les murs", projette le président.

Si les contours ne sont pas tous définis, ce futur quartier a déjà son petit nom : Cez'Attitudes. En référence au quartier pilote Bel'Attitudes à Bailleul (Nord) qui fonctionne depuis deux ans. Bernard Flutte a aussi profité des vœux pour présenter le projet associatif 2020-2024 de l'Unapei 30 qui s'articule en quatre axes : accompagner chaque personne en situation de handicap pour être actrice de sa vie, développer des actions militantes et familiales sur le territoire, renforcer son influence et travailler son attractivité en tant qu'employeur.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité